J-5 avant le déconfinement en Occitanie : des précisions sur l'école et les masques et des questions en suspens

Castelnau-le-Lez (Hérault) - une classe version déconfinement, peu d'élèves, professeur masqué et désinfections répétées - 5 mai 2020. / © F3 LR S.Banus
Castelnau-le-Lez (Hérault) - une classe version déconfinement, peu d'élèves, professeur masqué et désinfections répétées - 5 mai 2020. / © F3 LR S.Banus

J-5 avant le déconfinement. La préfécture de Région a présenté le plan pour l'Occitanie. Des précisions on été données sur la réouverture des écoles et la gestion des masques. Mais les services de l'Etat avouent que des questions restent en supens. 

Par Laurent Dubois

Le compte à rebours est lancé. Dans moins d'une semaine, le déconfinement doit intervenir. Ce matin, le Monsieur Déconfinement du gouvernement, Jean Castex, a été auditionné au Sénat.

Quasi simultanément, le préfet de la Région Occitanie, entouré des recteurs des Académies de Toulouse et Montpellier ainsi que du directeur de l'Agence Régionale de Santé, a fait un bilan d'étape lors d'un point presse. 


Le représentant de l'Etat n'a pas "réponse à tout" et  avoue que des interrogations restent en suspens. Etienne Guyot attend des précisions du gouvernement et notamment d'un conseil de Défense prévu demain. Il est, en tout cas, certain d'une chose s'agissant du 11 mai"ce ne sera pas un retour à la vie normale".

Une position partagée par le directeur de l'Agence Régionale de Santé (ARS). 

Vigilance du côté du Covid 

Les clignotants sanitaires sont au vert. Mais le directeur de l'ARS d'Occitanie reste prudent. " Depuis plusieurs semaines, la décru de l'épidémie est très significative. Mais il va faloir être extrêmement vigilant. Le ralentissement est très fort mais il n'y a pas de relantissement de l'épidémie" souligne Pierre Ricordeau. 

Les habitants de l'Occitanie sont invités à respecter les consignes valables sur l'ensemble du territoire national.
" Quand une activité suppose une proximité et que la distanciation sociale n'est pas possible, le port du masque est fortement recommandé" insiste le préfet de Région. Des masques qui bénéficient d'ailleurs d'une aide. "L'Etat financera 50% des masques que les collectivités vont se procurer" précise Etienne Guyot. 

L'autre grand volet du déconfinement concerne les écoles et là encore l'accent est mis sur l'approche sanitaire.

Une pré-rentrée le 11 mai dans les écoles

"Notre boussole, c'est la sécurité sanitaire" affirme le recteur de l'Académie de Toulouse. Benoit Delaunay annonce que " des kits sur, comment porter un masque, seront disponibles d'ici à la fin de la semaine". Les recteurs de Toulouse et Montpellier ont insisté sur l'existence d'un protocole sanitaire qui sera diffusé prochainement. 

Un protocole qui est d'ailleurs ciblé par les maires d'Occitanie. Dans un communiqué de presse diffusé ce matin, les élus (membres de l'Association des Maires de France) estiment que "le contenu (ndlr du protocole) a été réalisé par des technocrates hors sol...bien éloigné de la réalité quoditienne de nos écoles". 

Devant les sénateurs, Jean Castex, a évoqué un volet stratégique de la sécurité sanitaire dans les écoles. Le responsable national du déconfinement a déclaré que le port du masque est conseillé pour les enfants de 6 à 12 ans. Les représentants académiques de l'Occitanie n'ont pas donné de détail sur ce point.

En revanche, la rectrice de l'académie de Montpellier a précisé le calendrier de la rentrée. Une rentrée qualifiée de "progressive et concertée". "Le 11 mai sera un jour de pré-rentrée pour les professeurs et l'accueil des élèves se fera entre le 12 et le 14 mai selon les cas dans le primaire. Pour le collège, la rentrée est prévue le 18 mai et il y aura une pré-rentrée d'une semaine pour les professeurs et le personnel" annonce Sophie Béjean.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus