Joutes de Sète : c'est parti pour les fêtes de la Saint-Louis

© MaxPPP
© MaxPPP

Du 18 au 23 août, les jouteurs de Sète vont s'affronter sous les acclamations des touristes et des habitants passionnés. Six jours d'animations et de traditions, dans la ville qui fête cette année ses 350 ans. Pour l'occasion, piqûre de rappel sur ce jeu, vieux lui aussi de près de trois siècles. 

Par Cathy Dogon

Les fêtes de la Saint-Louis commencent en cette fin d'après-midi. Pour la 274e édition, les jouteurs s'affronteront traditionnellement. Parallèlement, les six jours de festivités s'accompagneront de 70 spectacles de rues et bodegas. Ces animations du centre-ville de Sète se dérouleront en continu, autour du Cadre royal.

France 3 Languedoc-Roussillon sera sur place pour vous faire vivre le tournoi des joutes poids lourds en direct, lundi à partir de 14 h 30. 


Au milieu des jouteurs de la Saint-Louis de Sète


Voici le programme :

Jeudi 18 août

  • 17h, ouverture officielle de la 274ème fête de la "Saint Louis" depuis la création de la ville le 29 juillet 1666. Déambulation et comédie musicale pour les 350 ans de création du port
  • 20h45, spectacle "Swing boat, un show qui fait des vagues", place Léon Blum
  • 21h30, tournoi de joutes de la presse, cadre Royal

Vendredi 19 août

  • 14h, départ du défilé des jouteurs juniors et des jeunes jouteurs, place Léon Blum
  • 14h30, tournoi des jeunes jouteurs, cadre Royal
  • "1666 - 2016 : de Cette à Sète", musiciens et chanteurs sétois et languedociens proposent cinq tableaux thématiques de l’histoire du port de Sète.
  • 22h, le spectacle "Port d'attache" présenté par le Groupe F le 27 juillet sera joué à nouveau pour les fêtes de la Saint-Louis, sur le plan d'eau du palais consulaire : son, musique, image géante, personnages lumineux, flamme, effets pyrotechniques, moyens nautiques seront coordonnés pour créer une féerie poétique et spectaculaire.

Samedi 20 août

  • 08h00, tournoi de boules carrées, devant le Bar du Plateau  - Rue des 3 Journées - accueil des participants
  • 13h45, départ du défilé des jouteurs mi-moyens, place Léon Blum
  • 14h, tournoi de joutes mi-moyens, cadre Royal
  • 21h, tournoi de joutes lourds de la "La Coupe d’Or", cadre Royal, accompagné par la chorale "les chants de Thau"

Dimanche 21 août

  • 13h45, départ du défilé des jouteurs juniors et moyens, place Léon Blum
  • 14h00, tournoi des jouteurs juniors et moyens, cadre Royal
  • 21h, concert gratuit de Breakbot
  • Théâtre de la Mer
  • 21h45, spectacle son et lumière "le rêve de Riquet", 350 ans du port de Sète
  • Quai Maximin Licciardi, gratuit

Lundi 22 août

  • 9h, départ de la 97ème traversée de Sète à la nage, quai Philippe Régy
  • 10h45, grand défilé des jouteurs, du théâtre Molière à la place Léon Blum
  • 14h30, grand tournoi de joutes des lourds, retransmis sur écran géant, cadre Royal
  • A partir de 22h, déambulatoires, peñas, bars à quais…

Mardi 23 août

  • 22h, feu d’artifice de clôture depuis le brise lames 

Petits rappels sur la compétition

Au XVIIIème siècle, les tournois opposaient les hommes mariés aux jeunes célibataires. La couleur de ces premiers était le rouge, celle des coeurs à prendre, le bleu. Des teintes que l'on retrouve encore sur les vêtements des jouteurs, leur barque et leur lance aujourd'hui. 

L'événement de la Saint-Louis est une consécration pour ces passionnés qui s'entraînent toute l'année. L'objectif : devenir le vainqueur du tournoi et avoir son nom gravé sur un pavois, dans la salle des joutes du Musée Paul Valéry. 

Principe : 
Jambe droite en arrière, pied droit calé au taquet, jambe gauche en avant "tendue" ou "cassée", le jouteur doit piquer dans le "neuf" du plastron de l'adversaire pour le pousser dans l'eau, sans faire de faute.

Lexique : 

  • Bigue : poutres qui supportent la plate-forme sur laquel se trouve le jouteur.  Mesurant 8 mètres de long, elles sont reliées entre elles par des traverses.
  • Briquer, manquer le neuf ou lâcher la lance, voici les fautes qu'un jouteur ne doit pas effectuer.
  • Lance : tenue en main par le jouteur, elle mesure 2,80 m de long. A l'extrémité, se trouve un trident d’acier qui permet de se ficher dans le pavois de l’adversaire.
  • Neuf : Carré central du plastron dan slequel le jouteur doit piquer la lance.
  • Pavois : bouclier de bois qui protége la poitrine du jouteur des coups de lance.
  • Tintaine : plancher, environ 2m au dessus de l’eau, endroit où est placé le jouteur. Celui-ci dispose sur son plancher de cales-pieds qui lui permettent de s’arc-bouter pour résister au choc de la lance de son adversaire.

Pendant ce temps, le hautbois résonne dans les tribunes. Souvent accompagné d'un tambour, c'est l'instrument phare des musiques traditionnelles du bas Languedoc. 

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus