• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Juan Bautista seul contre six à Palavas

Samedi 5 mars, la Chassagne (13). Plié en deux, cornes faisant l'avion, Juan Bautista "fait le toro" pour un élève de l'école taurine d'Arles. / © Communication Juan Bautista
Samedi 5 mars, la Chassagne (13). Plié en deux, cornes faisant l'avion, Juan Bautista "fait le toro" pour un élève de l'école taurine d'Arles. / © Communication Juan Bautista

Ce samedi 5 mars, Juan Bautista a reçu au Mas de la Chassagne les élèves de l'École Taurine d'Arles dont il est le parrain. Au programme du jour, tauromachie de salon, le maestro n'hésitant ni à prodiguer ses conseils ni à "faire le toro" pour les apprentis.

Par Joël Jacobi

Les élèves Arlésiens rêvent sûrement d'être un jour l'égal du parrain de leur école. À la Chassagne, Juan Bautista leur a démontré ce que leurs professeurs leur rabâchent chaque mercredi en cours : pour devenir quelqu'un dans l'arène, il faut travailler sans cesse. Et pour le rester, il faut travailler plus encore.
Pour sa dix-septième saison de matador, Juan Bautista - par ailleurs responsable de la programmation des arènes d'Arles - s'est fixé des objectifs ambitieux. On connaissait quelques unes de ses dates-clef : Istres, Châteaurenard et bien sur la goyesque de septembre à Arles avec Morante et Esplá.
On a appris aujourd'hui que Juan Bautista allait affronter en solo 6 toros de Margé. Ce sera le 30 avril à Palavas. Il s'agira de la quatrième "encerrona" de sa carrière après celles des Saintes-Maries de la Mer, d'istres et d'Arles. Et en mai, pour la feria de San Isidro, Juan Bautista sera également à l'affiche pour les débuts madrilènes de l'élevage français. La date exacte n'est pas encore connue.

Sur le même sujet

Blaquart (Nîmes olympique) et le bâton de bourbotte

Les + Lus