Météo : vigilance toujours de rigueur dans l'Aveyron

Si l'Hérault est le dernier département français  placé sous alerte météo, la prudence reste de rigueur dans les autres départements touchés par les intempéries et notamment l'Aveyron.

Par Véronique Haudebourg

Alors que le gros de l'épisode pluvieux et orageux semble passé dans l'Aveyron, la prudence reste toutefois de mise dans ce département. Seul l'Hérault reste en alerte météo. La vigilance orange aux crues néanmoins reste en vigueur pour le Dourdou et la Sorgues dans le département de l'Aveyron et pour l'Hérault, le Lez et l'Orb dans le département de l'Hérault.

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve  "a demandé aux forces de sécurité civile une mobilisation totale" face à cet épisode orageux violent. Au total, plus de 400 sapeurs-pompiers "sont à pied d'oeuvre aux côtés des gendarmes, policiers, agents des collectivités territoriales et des opérateurs publics, dans les départements du Gard, de l'Hérault et de l'Aveyron", précise le ministère. Le ministre a également "décidé d'engager des moyens nationaux de la sécurité civile en renforts des secours locaux", ajoute le communiqué, sans autre précision. Il recommande la plus grande prudence pour les heures à venir puisque ces 3 départements restent placés en vigilance orange.
bilan des intemperies du 17 septembre dans l'Aveyron et le tarn


Mercredi, une vingtaine de personnes ont été évacuées, "par simple mesure de précaution", de leurs habitations du village de Vabres-l'Abbaye, dans le sud-est de l'Aveyron, non loin de l'Hérault. La plupart ont pu regagner leur domicile dans l'après-midi. Les pompiers ont réalisé 70 interventions depuis mardi soir, essentiellement pour vider des caves et réparer des murs éboulés.

La RD 999, reliant Millau à Albi, a été coupée à Saint-Affrique, en raison d'un éboulement, pendant plusieurs heures. La circulation alternée a été rétablie dans l'après-midi après le déblaiement d'une des voies mais le retour à la normale pourrait prendre deux à trois jours. Dans l'Aveyron, une centaine de pompiers du département restaient mobilisés mercredi soir jusqu'à jeudi matin, de nouvelles pluies étant attendues.

Dans le Tarn, 9 adolescents ont du être secourus notamment par hélicoptère après s'être retrouvé bloqués par les eaux au milieu de la rivière.


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus