A Millau, 80 éleveurs en colère contre le loup

Publié le Mis à jour le

80 éleveurs ont manifesté devant la sous-préfecture de Millau ce matin. Ils protestent contre les récentes attaques de loups en Lozère et Aveyron et estiment que la présence de l'animal est incompatible avec leur activité.

"Halte aux massacres ! Halte au loup !" Sur les banderoles des 80 éleveurs rassemblés ce matin devant la sous-préfecture de Millau, le message est clair. La présence de l'animal n'est pas compatible avec leur activité. Pour le montrer, ils ont déposé les cadavres de 9 brebis attaquées devant les grilles de la sous-préfecture. 

Les éleveurs sont à cran

Après plusieurs attaques de troupeau en quelques semaines, les éleveurs de l'Aveyron sont à cran. Ce week-end à Sainte-Eulalie-de-Cernon, en Aveyron, 12 nouvelles brebis ont été tuées. Le propriétaire du cheptel attaqué était présent ce matin, aux côtés d'autres éleveurs de l'Aveyron et de la Lozère, autre département fortement touché par les attaques. A Cornus, toujours en Aveyron, 21 brebis avaient aussi été tuées dans un autre troupeau une semaine plus tôt.
En 2016, on dénombre dans l'Aveyron depuis le début de l'année 25 attaques. Pour une dizaine d'entre elles, la responsabilité du loup n'est pas exclue.



Le reportage de Youshaa Hassenjee et Véronique Galy
durée de la vidéo: 01 min 16
A Millau, 80 éleveurs en colère contre le loup