Mortus Corporatus : le tournage de la saison 2 de la série web à succès a commencé en Aveyron

Publié le Mis à jour le
Écrit par Corinne Lebrave .

A Saint-Affrique (12), la société de production  AnderAnderA tourne la saison 2 de la série humoristique Mortus Corporatus. Dix épisodes seront diffusés sur le web dès le premier trimestre 2017. En attendant, zoom sur le tournage et sur une entreprise pas comme les autres ... 

Ça y est ! Mortus s'offre une seconde vie. La web-série à succès poursuit sa lancée. Dans la salle des fêtes de St Affrique, transformée en plateau, l'équipe tourne épisode 8 : Mortel! 

Fabien Camaly, producteur réalisateur de la série explique "C'est un épisode un peu spécial, c'est un tournoi de faucheurs. C'est celui qui fauche le plus qui gagne"

Mortus Corporatus ou L'entreprise de la mort, souvenez-vous : 10 épisodes d'humour noir imaginés par 3 aveyronnais, tournés avec les moyens du bord et diffusés sur le web. Bilan : Près d'1 milion de vue pour la saison 1.

Un succès qui leur a permis de professionaliser les moyens de tournage avec des caméras, des projecteurs ...  

Budget de la saison 2 : 80 000 euros, 3 fois plus que la saison 1.

Les techniciens, les comédiens sont payés et parmi eux l'actrice Lola Deweaere dans le rôle de Miss Poitou, faucheuse sexy fidèle à la série, qui prend un grand plaisir a travaillé avec l'équipe : "C'est trés familial, c'est trés convivial, les rapports humains sont complétement là".

Sur le plateau également, 240 figurants, le tournage va durer 3 semaines. L'an dernier, la saison 1 avait reçu le prix de la meilleure Web série à Toulouse. Pour connaitre la suite du le quotidien des faucheurs employés à La Mort Inc, rendez-vous début 2017.



durée de la vidéo: 02 min 51
©France 3 Midi-Pyrénées
 





















Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité