• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Prix du lait : une centaine d'agriculteurs investit un supermarché de Rodez

L'intervention sur les produits Savencia à La Primaube / © Marion Feutry France 3
L'intervention sur les produits Savencia à La Primaube / © Marion Feutry France 3

Pour protester  contre le groupe Savencia, l'un des leaders mondiaux du marché, qui ne semble pas vouloir appliquer les accords du 24 juillet sur le prix du lait, des agriculteurs de la FNSEA sont intervenus dans des super et hypermarchés aveyronnais

Par Michel Pech

Une centaine d'agriculteurs ont investi un supermarché de l'agglomération de Rodez (Aveyron) mardi matin, apposant des étiquettes dans les
rayons pour protester contre le groupe Savencia, qui ne respecte pas selon eux ses engagements sur le prix du lait.

Tracteurs de lisier et étiquettes autocollantes
A l'appel de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et des Jeunes agriculteurs (JA) du département, les manifestants ont garé sept tracteurs, dont trois avec des remorques de lisier, sur le parking du supermarché, où ils sont entrés vers 10h30.
Ils ont ensuite investi les rayons et collé des étiquettes sur des fromages de marques Saint-Moret, Fol Epi ou Caprice des dieux, des marques appartenant au groupe Savencia (ex-Bongrain). Les éleveurs avaient inscrit les mentions:  "Fabriqué avec du lait vendu à perte", "éleveur étranglé, Savencia engraissé" sur ces autocollants.
Destruction de produits laitiers importés à la sortie d'un supermarché d'Onet-le-Chateau / © Marion Feutry France 3
Destruction de produits laitiers importés à la sortie d'un supermarché d'Onet-le-Chateau / © Marion Feutry France 3


Accueil courtois du directeur du magasin
Les manifestants ont aussi rempli des chariots de supermarchés, y plaçant notamment de la crème fraiche et de la chantilly. L'action se déroulait dans le calme en fin de matinée, une porte-parole de la FDSEA soulignant l'"accueil courtois des directeurs de magasin".
"Il y a eu une table ronde le 24 juillet et Savencia a annoncé à ses producteurs qu'ils ne se sentait pas concerné par les engagements de la table ronde", s'est indigné par téléphone auprès de l'AFP Michaël Chavatte, président de la section bovin lait de la FDSEA, qui s'alarme d'un lait "payé à peine 300 euros" les 1000 litres.

L'Aveyron n'est pas concerné par la politique d'achat du groupe
L'Aveyron n'est pas concerné par la politique d'achat du groupe, précise M. Chavatte, mais par celle du groupe Lactalis et de la coopérative Sodiaal. Toutefois, si une entreprise comme Savencia ne paye ses producteurs que 300 euros, Lactalis et Sodiaal "vont suivre! Donc on veut vraiment stigmatiser
cette entreprise qui se fait de la marge sur notre dos", a-t-il affirmé.

Le groupe prévoit de mener des actions similaires dans d'autres enseignes de l'agglomération durant la journée.
Les messages laissés par les agriculteurs sur les produits / © Marion Feutry France 3
Les messages laissés par les agriculteurs sur les produits / © Marion Feutry France 3


Sur le même sujet

Gard : Le Vigan va devenir l'un des 3 campus connectés d'Occitanie

Les + Lus