• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Qui sont les bons et les mauvais élèves de l'écologie en Midi-Pyrénées ?

© Ardet
© Ardet

Le palmarès 2015 de l'Ecologie en France de l'hebdomadaire La Vie révèle que le Gers a fait de gros progrès en la matière. Mais être un bon élève de l'écologie ne signifie nullement être exemplaire en tout. Qui sont les bons et les mauvais élèves de l'écologie de Midi-Pyrénées et en quoi ?

Par Véronique Haudebourg

Au classement général du palmarès 2015 de l'écologie en France du journal La Vie, les départements de Midi-Pyrénées se classent en milieu de classement. Le Gers se fait remarquer avec sa 28eme place, une des 3 plus fortes progressions de France. Dans la région, les résultats sont très contrastés quand on se penche sur le détail. Il est possible d'être un élève moyen en étant parfois premier et parfois dernier. Revue de détail, et des progrès à faire.

Classement général

  • 13eme : Haute-Garonne
  • 17eme : Lot
  • 21eme : Ariège
  • 22eme : Tarn
  • 28eme : Gers
  • 35eme : Aveyron
  • 59eme : Hautes-Pyrénées
  • 63eme : Tarn-et-Garonne
En revanche quand on se penche sur le détail du classement par catégories, les bons et les mauvais points sont plus aisés à distinguer. Le détail du calcul des critères pris en compte est disponible ici

Le Gers, champion de l'agriculture biologique, en forte progression générale

  • 28eme au classement national général, le département du Gers enregistre l'une des 3 plus fortes progressions depuis l'an dernier.
  • 1ere place en agriculture biologique 
  • 3eme place pour la qualité de l'air 

Les Hautes-Pyrénées : 3 cartons rouges et un titre de champion de France

Si ce département n'est pas le moins bien classé de la région, c'est en revanche celui qui a les résultats les plus contrastés. Et qui empoche 3 cartons rouges (et une couronne de lauriers tout de même).

Le Tarn, l'or pour la transition énergétique et le rouge pour la p​rotection de la biodiversité

Avec le dossier Sivens, le Tarn s'est retrouvé au coeur des débat environnementaux cette année. Le département se fait remarquer dans 3 catégories :
  • 2eme pour la transition énergétique notamment grâce à son parc éolien
  • 84eme pour la consommation durable
  • 91eme pour la protection de la biodiversité

L'air et l'eau du Lot récompensés

Le département du Lot est remarquable pour la qualité de son air et de son eau. En revanche, en matière de consommation durable, c'est une autre affaire.
  • 3eme pour la qualité de l'air
  • 4eme pour la qualité de l'eau
  • 79eme pour la consommation durable

Le Tarn-et-Garonne : bof tendance peut mieux faire

Le département du Tarn-et-garonne ne se distingue pas nettement dans un haut de classement. Plutôt moyen, il ne brille en revanche vraiment pas dans deux catégories
  • 79eme en consommation durable
  • 91eme en protection de la biodiversité

L'Aveyron chute au classement général

Sur la plus haute marche du podium en 2010 et 2011, à égalité avec l'Ariège, l'Aveyron occupe cette année une décevante 35e place. Avec notamment :
  • 84eme place en consommation durable
  • 66eme en protection de la biodiversité
  • 64eme en gestion des déchets, le département ne possède en effet pas de centre de gestion des déchets sur son territoire

Il fait bon respirer en Ar​iège

Longtemps bien classé, le département de l'Ariège plonge lui aussi au classement. Sa 3eme place pour la qualité de l'air ne compense visiblement pas la 75eme en gestion des déchets.

La Haute-Garonne ou la maîtrise de l'Agenda21

Plus haut classement général de Midi-Pyrénées avec une 13eme place nationale, le département de la Haute-Garonne décroche une deuxième place en Agenda21. Cet outil, issu du Sommet de la Terre de Rio (1992), regroupe les politiques locales de développement durable pour le XXIe siècle. Pour distinguer les départements selon ce critère,La Vie pris en compte le nombre de collectivités territoriales ayant adopté un Agenda 21, la variation de ce nombre depuis l'année dernière, ainsi que le pourcentage de la population qui était concernée par un Agenda 21 local en 2013.





Sur le même sujet

Interview de Vincent Zielinski sur son grand-père Jean, résistant.

Les + Lus