Cet article date de plus de 4 ans

Le procès Féral interrompu à Montpellier suite à un malaise de l'accusé

Le procès de Marc Féral connaît un nouveau rebondissement. Reportée à ce matin pour cause d'hospitalisation du prévenu, l'audience est suspendue suite à un malaise de l'accusé. Marc Féral a été condamné en première instance à 24 ans de réclusion criminelle pour meurtre.
Marc Féral évacué par les pompiers de l'Hérault après un malaise pendant sont procès aux assises de l'Hérault à Montpellier - 29 juin 2016
Marc Féral évacué par les pompiers de l'Hérault après un malaise pendant sont procès aux assises de l'Hérault à Montpellier - 29 juin 2016 © S. Banus / F3 LR
Marc Féral est jugé en appel aux assises de l'Hérault, à Montpellier. Mais son procès a du mal à se tenir. L'accusé a été hospitalisé lundi soir et l'audience des assises de l'Hérault a dû être reportée à ce mercredi. Vers 15 h 00 nouvelle interruption suite à un malaise de l'accusé.
Marc Féral jugé aux assises de l'Hérault, à Montpellier le 29 juin 2016
Marc Féral jugé aux assises de l'Hérault, à Montpellier le 29 juin 2016 © France 3 LR Sébastien Banus

Marc Féral mutique

A la reprise de l'audience, ce mercredi après-midi, Marc Féral ne réagit pas aux questions du président de la cour d'assises. "Votre identité ? Vous ne vous en souvenez plus ?". Aucune réponse de la part de l'accusé. Le président de la cour d'assises a ensuite procédé au tirage au sort des jurés, plus de 24 heures après début de l'audience.
L'accusé a ensuite eu un malaise qui a entraîné une nouvelle interruption de l'audience.

Arrivée des secours aux assises de Montpellier suite au malaise de Marc Féral le premier jour de son procès le 29 juin 2016
Arrivée des secours aux assises de Montpellier suite au malaise de Marc Féral le premier jour de son procès le 29 juin 2016 © France 3 LR Sébastien Banus

La défense demande le renvoi de l'affaire

Les trois avocats du patron de la boîte de nuit de Baraqueville, dans l'Aveyron, avaient demandé ce matin le renvoi de l'affaire. L'accusé comparaît pour avoir assassiné un rival amoureux à coups de fusil de chasse en août 2010 à Espalion. Marc Feral a été condamné en première instance par les jurés des assises de Rodez, à 24 ans de réclusion criminelle pour meurtre.
L'arme utilisé par Marc Féral jugé aux assises de l'Hérault, à Montpellier le 29 juin 2016
L'arme utilisé par Marc Féral jugé aux assises de l'Hérault, à Montpellier le 29 juin 2016 © France 3 LR Sébastien Banus

Le rappel des faits

Marc Féral avait tiré à bout portant sur celui qui était le nouveau compagnon de son ancienne amie. Les débats de la cour d'assises de l'Aveyron avaient montré que Marc Féral avait agi par jalousie. Il avait reconnu à l'audience avoir prémédité son geste.
durée de la vidéo: 01 min 04
Rappel affaire Féral

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société assises criminalité faits divers enquêtes