Cet article date de plus de 4 ans

Salles-la-Source (Aveyron) : la justice suspend la décision de fermeture de la centrale hydroélectrique

La centrale hydroélectrique, accusée de diminuer le débit de la cascade de Salles-la-Source, a repris son activité ce mercredi 28 décembre. Le tribunal administratif de Toulouse a suspendu la décision de fermeture prise par le préfet de l'Aveyron en août dernier.
La cascade de Salles-la-Source.
La cascade de Salles-la-Source. © Jean-Pierre Duntze
Grosse surprise pour les opposants à l'exploitation de la cascade de Salles-la-Source en Aveyron.

85 ans après la construction illégale d'une microcentrale hydroélectrique, les membres de l'Association "Ranimons la cascade!" pensaient avoir enfin gagné la bataille.

En juin dernier, le conseil municipal avait voté l'arrêt total de l'usine, à 11 voix contre 8.

L'Etat avait lui aussi donné raison à ses opposants en interdisant il y a peu le fonctionnement de la microcentrale, suite à un rapport mandaté par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal. Rendu en avril, le rapport pointait des dysfonctionnements dans l'exploitation de la cascade.

La justice de son côté a donné tort à l'Etat. Le tribunal administratif de Toulouse a annoncé le 21 décembre suspendre la décision de fermeture prise en août par le préfet de l’Aveyron. 

Voir le reportage de Rouzane Avanissian et Luc Tazelmati

durée de la vidéo: 01 min 42
Salles-la-Source (Aveyron) : la justice suspend la décision de fermeture de la centrale hydroélectrique




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société