• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Laudun-l'Ardoise : hommage au major Dejvid Nikolic, mort pour la France au Mali

Cérémonie émouvante mardi matin à la caserne de Laudun L'ardoise dans le Gard à la mémoire du sous-officier chef Dejvid Nikolic, du premier régiment étranger de génie, tué au Mali
Cérémonie émouvante mardi matin à la caserne de Laudun L'ardoise dans le Gard à la mémoire du sous-officier chef Dejvid Nikolic, du premier régiment étranger de génie, tué au Mali

Le légionnaire Dejvid Nikolic a été tué le 14 juillet au Mali. La cérémonie d'hommage national a eu lieu, ce mardi, dans les bâtiments du premier Régiment étranger de génie de Laudun-l'Ardoise dans le Gard, en présence du ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian.

Par Isabelle Bris


Ce légionnaire du premier Régiment étranger de génie a été tué lors d'une mission de reconnaissance au nord du Mali, dans une attaque suicide revendiquée par un groupe jihadiste.
Il a été inhumé à Orange, à l'issue de la cérémonie présidée par le ministre de la Défense.

Jean-Yves Le Drian a rendu un vibrant hommage à la Légion étrangère et au major Dejvid Nikolic en particulier, mardi midi, dans le Gard. Un homme qui est tombé le 14 juillet, alors qu'une partie de son régiment défilait sur les Champs-Elysées à l'occasion de la fête nationale.

Laudun-l'Ardoise (30) : hommage au légionnaire tombé au Mali
Reportage F3 LR : D.De Barros et E.Mangani

Engagé depuis 25 ans dans la Légion étrangère, "Niko", comme l'appelaient ses proches et ses camarades, a été tué à une centaine de kilomètres au Nord de Gao  après qu'un pick-up piégé a explosé en visant les représentants de la force Serval, et en blessant sept d'entre eux.

Ce mardi, à Laudun L'Ardoise, devant une assemblée émue dans laquelle se trouvait sa compagne, le ministre s'est adressé à la dépouille funeste du major : "la lâcheté et la cruauté de l'attaque ne font que souligner la droiture et la noblesse de votre engagement. C'est la nation entière qui s'incline devant la bravoure de votre sacrifice. Au nom du président de la République et au nom des pouvoirs qui nous sont conférés, nous vous faisons chevalier de la Légion d'honneur. Vive la Légion étrangère, vive la République, vive la France".

La veille à Paris, les honneurs militaires ont été rendus à l'Hôtel national des Invalides au sous-officier. Peu avant, le cortège était passé sur le pont Alexandre III, où des anciens militaires et civils étaient présents pour lui rendre un dernier hommage.

A lire aussi

Sur le même sujet

Perpignan : la mère d'une jeune femme victime d'un féminicide témoigne de sa douleur

Les + Lus