Le collectage : une pratique essentielle de la culture occitane

Le collectage, une source et un outil qui permettent de conserver le patrimoine immatériel des cultures.

Le collectage est une source et un outil, il permet de conserver le patrimoine immatériel des cultures : les légendes, mythes, contes et chansons, mais aussi les savoir-faire, les techniques ou les recettes.

Rencontres PYRENÉES VIVANTES 

Pendant 3 jours au mois d’août dernier, des artistes et collecteurs se sont réunis à Germ dans les Hautes-Pyrénées dans le cadre des RENCONTRES PYRENÉES VIVANTES chez Lily !

Dans les Pyrénées comme dans toute l’Occitanie, le collectage est une pratique très ancienne pour la musique, pour les chansons, mais pas seulement. Aller à la rencontre des locuteurs, pour une langue en grand danger comme l’occitan, c’est une façon d’accéder à un vocabulaire riche, un trésor d’expressions ainsi qu’aux mythes, légendes...

Ce qui est recherché ce sont les locuteurs, qui peuvent fournir toute la richesse dialectale de la langue locale. 

Lors de ces rencontres à Germ, ils sont venus de toutes les régions pyrénéennes : des Basques, des Catalans et des Occitans.  Ils sont chanteurs ou musiciens, et pour eux le collectage est une source inépuisable d’inspiration. Marius Blénet et une équipe de Viure al País, l’émission en langue occitane de France 3, ont rencontré plusieurs artistes, occitans et basques, qui ont participé aux rencontres Pyrénées Vivantes : Pascal Caumont, Laurent Cavalié, Maddi Oihenart, Benãt Achiary et les filles du groupe Cocanha.

Pascal Caumont, plus de 20 ans de collectage en Bigorre

Pascal Caumont, chanteur, auteur, compositeur, est un musicien complet dont tout le travail est basé sur le chant et notamment le chant polyphonique des Pyrénées et de l’Europe du Sud. Il est le fondateur du chœur d’hommes Vox Bigerri, la Voix des Bigourdans.  Egalement chef de chorale ou compositeur pour d’autres groupes, Pascal Caumont travaille au conservatoire de Tarbes, où il dirige le département de la voix et celui de la musique traditionnelle.

Depuis plus de 20 ans, Pascal Caumont, fouille dans toute la Bigorre pour trouver des chanteurs et découvrir les différentes manières de chanter. Dans ce pays, le chant polyphonique, « la cantera », est bien vivant et il a un véritable rôle social.

Le chant n’est pas seulement un objet de consommation pour écouter : le chant appartient à chacun. Chacun, chacune peut chanter et il n’y a pas de spectateurs. Nous faisons le spectacle ensemble et nous faisons la société ensemble. 

Pascal Caumont

Viure al País - FTV

Laurent Cavalié, la mémoire du peuple audois

A la fois chanteur, auteur et compositeur, Laurent Cavalié est un artiste incontournable de la culture occitane depuis plus de 20 ans. Durant tout ce temps il a pris part à de nombreuses formations occitanes et a joué sa musique dans plusieurs pièces de théâtre de la compagnie La Rampe. Il est l’auteur-compositeur attitré du chœur de femmes La Mal Coiffée depuis sa création. Il a aussi été au centre, depuis 2007, de la formation Du Bartàs, un groupe de référence en langue d’oc qui a arrêté son aventure en 2021. Laurent Cavalié se produit également en solo, « Mon ombra e ieu » ou en duo, avec l’accordéoniste Guilhem Verger dans « Lenga d’Oliu ».

Dans l’Aude, cela fait maintenant 20 ans que Laurent Cavalié nourrit sa musique de collectages. Il est venu présenter ce travail à Germ. 20 ans de travail pour tenter de rassembler la mémoire chantée du peuple audois.

Dans les pays audois, les gens ne chantaient plus. Alors, je suis allé chercher quelques bouts de répertoire. Quelques bouts… un paquet de bouts … quelques centaines de chansons. Les gens m’ont chanté un couplet  dans les Corbières, un couplet à Limoux et un refrain à Narbonne … Et puis, un tas de documents écrits : une anthologie, une partition éditée dans les années …

Laurent Cavalié

Viure al País - FTV

Maddi Oihenart et Benãt Achiary, la tradition basque

Le chant basque était aussi présent à Germ, avec un répertoire venu de la Soule, une vallée montagnarde du Pays Basque.

Maddi OIhenart est une des plus grandes chanteuses souletines de sa génération. Elle chante les chants transmis par ses ancêtres, mais a aussi son propre répertoire. Ici nous la retrouvons en  « Dialogues, conversations et chants » avec Beñat Achiary.

Beñat Achiary est une figure emblématique du chant basque connu pour sa manière unique, viscérale et primordiale de tirer des sonorités de son corps et de sa culture.

 

Que faisons-nous quand nous "collectons" sinon nous nourrir du frémissement de vie qui parcourt le chant et qui l’a fait naître… frémissement de vie d’un chant porté par un homme ou une femme qui re-vit ce dont parle le chant…  qui revit tout simplement, encore une fois, différemment, mais toujours aussi fort… devenant fontaine elle ou lui… pouvant assouvir et inspirer d’autres quêtes aussi peut être.

Beñat Achiary

Rencontre Pyrénées Vivantes - dossier de presse

Groupe Cocanha, un répertoire inspiré de chansons traditionnelles

Le groupe Cocanha est composé des chanteuses Lila Fraysse et Caroline Dufau. Elles nous parlent de leurs expériences de collectage et de création.

Comme Pascal Caumont et Laurent Cavalié, le groupe Cocanha nourrit son répertoire de chansons traditionnelles occitanes, mais avec une adaptation très libre des paroles. Dans les chansons de Cocanha les rôles hommes-femmes sont souvent inversés par rapport à la version originale. Certaines paroles sont ré-écrites, d’autres inventées…

Il y a cette chanson qui s’appelle « Que son aüros » et la version que Caroline Dufau a entendue lors d’un stage. Là ce sont les paroles traditionnelles, qui disent qu’en gros tu perds ton temps et ton argent le week-end pour entretenir les femmes. Donc, il y a affaire qui présente les relations hommes-femmes d’une façon qui ne nous plaisait pas. Nous sommes donc parties sur quelque chose de complétement différent. 

Lila Fraysse - groupe Cocanha

Viure al País - FTV

Autres Collectages

Les démarches de collectage présentées lors de l’événement RENCONTRES PYRENÉES VIVANTES  sont loin d’être nouvelles ou uniques, déjà Félix Arnaudin au XIXème siècle, avait recueilli des images et témoignages des Landes de Gascogne, avant que la forêt de pins ne soit plantée.

  • Félix Arnaudin

Il fût le précurseur d'un mouvement en même temps que le témoin d'un pays disparu. Entre la fin du 19ème siècle et le début du 20ème, Félix Arnaudin a inlassablement sillonné les routes de la Grande Lande, ce territoire qui s'étend sur les départements des Landes et de la Gironde. Au moment où l'endroit était transfiguré par la plantation massive de pins, Félix Arnaudin a senti que tout un monde de cultures et de paysages allait disparaître. Alors, à l'âge de 30 ans, il a pris sa bicyclette, un cahier de notes, puis a acheté une nouveauté incroyable pour l'époque : une chambre photographique. Ainsi, pendant plus de 40 ans, il a sauvé les témoignages de ses contemporains landais et les a photographiés. Cela reste aujourd’hui un travail de collectage unique et un fond photographique exceptionnel.

  • La Talvera

En 2019, La Talvera créée par Daniel Loddo a fêté ses 40 ans d’existence dans le Tarn. C’est à la fois une formation musicale et un centre de collectage des plus riches de toute l’Occitanie.
CORDAE/La Talvera, est une association, le Centre Occitan de Recherche, de Documentation et d'Animation Ethnographiques. Une institution devenue une référence pour le collectage et le travail sur la langue.

  • La collection Al Canton

Il s’agit d’une collection ethnographique, issue essentiellement d’un travail de collectage mené en Aveyron, commencé dans les années 80. Il s’agit d’un collectage au travers de témoignages oraux et écrits sur la culture populaire. Un travail de mémoire d’une richesse incroyable, qui a abouti à la conception de la collection : collections Al Canton et Vilatge. Toutefois, le travail n’est pas terminé. Désormais, l’Institut Occitan de l’Aveyron s’intéresse aux gens qui parlent la langue actuelle, grâce à l’Operacion País en Avairon. 

 

  • Ils sont nombreux à travailler sur le collectage occitan

On pourrait aussi citer : l'Institut d'Estudis Occitans du Cantal, Patrick Lavaud en Gironde, Menestrers Gascons en Béarn,  l’Ostau Comengés, l’IEO Limousin, Lissandre Varenne et sa chaîne Youtube « Suve Prod », Mont-Jòia en Provence qui réunit et interprète des chansons traditionnelles… une liste très loin d'être exhaustive.


A voir, à revoir

Le collectage est avant tout une affaire de terrain. Au mois de juin dernier l'émission Viure al País a suivi un collecteur dans son travail en Margeride, un coin montagneux de Lozère. C'est Lissandre Varenne qui filme régulièrement les gens du coin. Ce travail de collectage n’est pas le métier de Lissandre, c’est une passion qui lui a permis de réaliser une cinquantaine de films à voir en ligne sur sa chaîne Youtube : Suve Prod. Cette émission est en replay sur france.tv

Au mois de juin, Viure al País était aussi en Limousin et dans les Pyrénées commingeoises. L'équipe avait suivi d'une part le travail de collectage de l’IEO Limousin et l’action de Eth Ostau Comengés qui fait vivre et assure la sauvegarde et  promotion des cultures et langues nòstras en Comminges. Une émission aussi en replay sur france.tv


Nous vous invitons également à voir ou revoir sur le blog occitan de France 3 Occitanie la série BIAIS, une coproduction Piget Films et France Télévisions. Une série de cinquante épisodes qui a pour but de diffuser les savoirs populaires oubliés d’Occitanie. Chaque épisode va à la rencontre d'une personne dans son environnement, des Cévennes aux Landes, du Kerkorb à l’Aubrac. Dans chacun de ces territoires, les pierres, les plats, les gestes sont différents.  A visionner : BIAIS

 
VIURE AL PAIS - l'émission spéciale COLLECTAGE

Dimanche 11 septembre 2022 à 10h45 sur France Occitanie, suivez Marius Blénet à Germ dans les Hautes-Pyrénées, à la rencontre des Pyrénées Vivantes... Cette émission sera rediffusée mercredi 14 septembre vers 9h15

Un extrait est disponible sur le Blog Viure al País

A revoir cette émission spéciale de Viure al País : Collectage - Pyrénées Vivantes