Le département des Pyrénées-Orientales pourrait rejoindre la région Midi-Pyrénées

La presse locale a largement commenté la possible réforme qui ménerait les Pyrénées-Orientales en région Midi-Pyrénées. / © F3LR
La presse locale a largement commenté la possible réforme qui ménerait les Pyrénées-Orientales en région Midi-Pyrénées. / © F3LR

Dans le cadre de l'évolution du nombre de régions métropolitaines de 22 à 15, le département des Pyrénées-Orientales pourrait rejoindre la région Midi-Pyrénées. Tout comme l'Aude.

Par Jean-Marc Huguenin


"Faire évoluer le nombre des régions de 22 aujourd'hui à 15 voire 12". Une proposition du président Hollande qui a vite provoqué des commentaires parmi les élus des Pyrénées-Orientales. Depuis des lustres, la réalité d'une entité géographique du Languedoc-Roussillon fait débat.

La présidente socialiste du Conseil général, Hermeline Malherbe, soutient la configuration actuelle et ne croit pas à un rattachement de notre département à Midi-Pyrénées.

Le sénateur-maire (UMP) François Calvet, par contre, est enchanté par la proposition qui lui ferait rejoindre la région du président (PS) Martin Malvy. En résumé, la petite phrase de François Hollande, a engendré beaucoup de palabres, pour un démantèlement du Languedoc-Roussillon qui n'est, de toute façon, pas encore pour demain.

Quid de l'Aude dans cet éclatement peu probable ?
La Lozère pourrait être rattachée au une grande région Auvergne-Limousin. Le Gard et l'Hérault seraient alors inclus dans l'actuelle région Provence-Alpes Côte d'Azur.

Il y a aussi une autre hypothèse, celle où rien ne change pour le Languedoc-Roussillon.

Les Pyrénées-Orientales en Midi-Pyrénées


A lire aussi

Sur le même sujet

Réactions d'usagers des finances publiques de l'Hérault

Les + Lus