Les salariés des ASF appelés à la grève pour ce long week-end de chassé-croisé

© MaxPPP
© MaxPPP

Les salariés des Autoroutes du Sud de la france (ASF) sont appelés à faire grève à compter de ce jeudi soir 20h00 et pour 3 jours, à l'appel de 3 syndicats. En Midi-Pyrénées, un rassemblement est prévu sur l'aire de Port Lauragais.

Par Laurence Boffet

Les salariés des Autoroutes du Sud de la France (ASF) sont appelés à faire grève du 31 juillet au 2 août par trois syndicats, la CGT, FO et l'UNSA. Un mouvement social qui vise à "défendre l’emploi en général, leurs postes de travail, leur avenir et le service dû aux usagers ainsi que la sécurité de tous sur (les) réseaux"


Dans un communiqué, la CGT dénonce un plan social déguisé depuis la privatisation des ASF en 2006 par Vinci Autoroute, avec "des coupes drastiques de moyens humains et matériels qui l’empêchent désormais de remplir pleinement sa mission de service public." Selon elle, plus de 25% des effectifs du groupe ont disparu en 9 ans.

En ce traditionnel week-end de chassé-croisé entre "juillettistes" et "aoûtiens", il ne devrait pas y avoir de conséquences sur les automobilistes car les grévistes n'ont pas prévu de bloquer les péages mais seulement de distribuer des tracts sur trois aires de service du sud : Biarritz, Montélimar et Port-Lauragais.
En vidéo, le reportage de Corinne Lebrave et Olivier Denoun :
Grève du personnel d'ASF


La direction d'ASF "regrette" ce mouvement de grève un week-end de chassé-croisé

De son côté la direction d'ASF "déplore que les syndicats aient décidé de maintenir leur préavis précisément en ce week-end de chassé-croisé". Laurence Brassac, porte-parole du groupe indique que "la direction a pris des engagements" lors d'une réunion le 24 juillet avec les syndicats. Elle s'était notamment engagée par écrit "à recruter des CDI, à garantir 3 semaines de congés consécutifs aux salariés dès l'année prochaine et à ouvrir des négociations sur la gestion de l'emploi et des compétences". Autant de propositions soumises au retrait du préavis de grève mais qui n'ont pas convaincu les organisations syndicales : seule la CFDT a retiré son préavis.
Selon la direction, ce mouvement de grève devrait être sans conséquence pour les automobilistes. Elle a prévu de réquisitionner les salariés non grévistes.
ASF emploie 4 220 salariés en France.


Sur le même sujet

Montpellier Danse : Valérie Leroux, créatrice sonore

Les + Lus