Ligne LGV : le maire de Nîmes dénonce un risque d'inondation

Jean-Paul Fournier monte au créneau contre un ouvrage en contre-bas de la future ligne à grande vitesse. D'après le maire de Nîmes, la castastrophe est certaine en cas de fortes pluies. La société Oc'Via incriminée affirme que ses travaux sont conformes aux expertises hydrauliques.

Jean-Paul Fournier s'est rendu sur le chantier gardois de la LGV pour alerter la presse.
Jean-Paul Fournier s'est rendu sur le chantier gardois de la LGV pour alerter la presse. © F3 Pays gardois

"Si on ne fait rien, on est sûrs d'avoir une catastrophe dans ce secteur". 

Jean-Paul Fournier est catégorique : L'ouvrage exécuté par Oc'Via Construction en contrebas de la LGV dans le secteur de Nîmes menacerait les terres et les habitations en cas d'épisode cévenol.  En cause, une sortie de 8 m2 qui aboutit à une rigole mais qui charrierait toute l'eau du bassin versant sud de la ligne vers la même zone. Cela mettrait en péril à la fois les terres et les bâtiments en cas de fortes pluies.
L'ouvrage canalise les eaux du bassin versant sud de la LGV nîmoise vers une zone qui serait menacée d'inondation.
L'ouvrage canalise les eaux du bassin versant sud de la LGV nîmoise vers une zone qui serait menacée d'inondation. © F3 Pays gardois


Une inquiétude partagée par les riverains

Plusieurs voisins de cet ouvrage dénoncent cette eau du versant sud canalisée vers leur secteur et s'inquiètent pour leurs biens comme pour leur sécurité. Jean-Paul Fournier préconise des bassins de retenue en amont. Il compte alerter le nouveau Préfet du Gard et envisage même d'attaquer  la société Oc'Via Construction responsable des travaux.

Oc'Via Construction conteste le danger

Tous ces ouvrages sont conformes répond Oc'Via. La société affirme avoir fait ici plus que d'autres chantiers équivalents, plus que sur la ligne TGV Méditerranée qui traverse elle aussi le Gard. 

"Nous avons fait intervenir tous les bureaux hydrauliques reconnus en France, explique François-Xavier de Malherbes, directeur de Oc'Via Construction. Tout ce qui a été fait est conforme aux hypothèses de la Direction Départementale technique", ajoute le responsable.

 


 

La société de travaux précise que si quelqu'un apportait une expertise contradictoire pertinente, elle serait prête à revoir la conception de cet ouvrage en contrebas de la LGV.
durée de la vidéo: 02 min 07
Polémique autour de la LGV ©F3 Pays gardois

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv polémique inondations travaux publics