Ligue 2 : la tribune des visiteurs restera vide pour le match Nîmes-Lens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Nîmes - la tribune visiteurs vide du stade des Costières - archives
Nîmes - la tribune visiteurs vide du stade des Costières - archives © F3 LR

Les places réservées aux supporters visiteurs, dans la tribune ouest du stade des Costières de Nîmes, seront inoccupées vendredi soir pour le match contre Lens. Le préfet du Gard a publié en début de semaine un arrêté interdisant aux fans lensois le déplacement en terre gardoise.


Depuis 9 heures, mercredi, la vente des billets pour le match Nîmes-Lens, a débuté. 15.000 personnes sont attendues pour assister à cette rencontre très importante pour la 35e journée de championnat de Ligue 2 et surtout pour Lens.
Mais vendredi soir, à 20h, il n'y aura pas de supporters lensois dans le stade. Le préfet du Gard l'a interdit par arrêté.

Pour les Nîmois (13e) à l'entraînement, ce jeudi matin, la priorité demeure les 3 points à prendre contre Lens (4e).
Néanmoins, la plupart des Crocos aurait bien aimé jouer ce match dans un stade comble.

1.000 kilomètres plus au nord, les sangs et or s'entraînent pour espérer monter en Ligue 1. Ils ne sont qu'à un point du podium. L'interdiction de stade des supporters lensois ne fait pas l'affaire du millier de fans qui pensaient faire le déplacement.

La couleur rouge sera donc plus que prédominante, vendredi soir, aux Costières.
Et si Evian et Créteil, en position de relégables ne l'emportent pas, la nuit nîmoise qui suivra pourrait être tout autant colorée. Car l'équipe de Nîmes, malgré son handicap-sanction de 8 points en début de saison, serait assurée du maintien.

Dans un communiqué, le RC Lens a réagi rapidement à cette interdiction de déplacament qui vise ses supporters pour le match de ce vendredi à Nîmes.

«C’est avec la plus grande stupéfaction et incompréhension que le Racing club de Lens a appris la récente décision du Préfet du Gard d’interdire le déplacement de ses supporters pour la rencontre Nîmes-Lens. Nous souhaitons rappeler que les incidents intervenus au Havre, en janvier dernier, ont d’ores et déjà fait l’objet d’une sanction, et qu’ils ne sauraient être prétexte à une nouvelle interdiction. Nous tenons également à noter qu’aucun incident n’a depuis été à déplorer, à l’image de notre dernier déplacement à Niort qui s’est effectué, de la part de nos supporters, dans un parfait esprit sportif et festif. C’est pourquoi nous demandons avec insistance le retrait de cet arrêté afin que nos supporters puissent assister à cette rencontre, au sein de la tribune qui leur est normalement dévolue».

durée de la vidéo: 02 min 08
Nîmes : les supporters de Lens interdits de stade ©F3 LR

 

L'arrêté préfectoral du Gard
Article 1er : Le vendredi 22 avril 2016 de 8h à minuit, est interdit aux personnes se prévalant de la qualité de supporters du Racing Club de Lens, ou se comportant comme tels, d’accéder au Stade des Costières de Nîmes et de circuler ou de stationner sur la voie publique dans les périmètres suivants :

Aux abords du Stade des Costières de Nîmes :
  • Avenue de la Bouvine
  • Allée Georges Louis Borges
  • Chemin du Mas de Vignolles
  • Rue Yves Sigal
  • Avenue François Mitterrand
  • Avenue Saint André de Codols
  • Rue Antoine Blondin
  • Chemin du Capouchiné
  • Rue JB Chiarini
  • Rue Aimé Grumbach
  • Rue Martinez
En centre-ville de Nîmes, à l’intérieur de l’Écusson :
  • Boulevard Amiral Courbert
  • Boulevard Gambetta
  • Boulevard Victor Hugo
  • Boulevard des Arènes
Article 2 : Dans l’enceinte et aux abords du stade, dont le périmètre est décrit à l’article 1er, sont interdits la possession, le transport et l’utilisation de tous pétards ou fumigènes et tout objet pouvant être utilisé comme projectile ainsi que la possession et le transport de toutes boissons alcoolisés.

Article 3 : Le présent arrêté est publié au recueil des actes administratifs et de la préfecture du Gard et consultable sur le site Internet de la préfecture du Gard www.gard.gouv.fr. Il est également notifié à la Procureure de la République, aux deux présidents de club, affiché dans la mairie de Nîmes et aux abords immédiats du périmètre défini à l’article 1er.

Article 4 : Sur le fondement de l’article L 332-16-2 du code du sport, le non-respect du présent arrêt est punissable de six mois d’emprisonnement et d’une amende de 30 000€. En cas de condamnation, la peine complémentaire d’interdiction judiciaire de stade d’un an, prévue à l’article L 332-11 dudit code, est obligatoire, sauf décision contraire spécialement motivée.

Article 5 : Le directeur de cabinet du préfet du Gard, le directeur départemental de la sécurité publique du Gard, et les maires de Nîmes et de Lens sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’application du présent arrêté.
L’arrêté complet : Arrêté n°30-2016-04-13-003

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.