Logements en Occitanie : à Perpignan, la réhabilitation du quartier Saint Jacques fait polémique

A Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales, le quartier Saint Jacques est animé par une polémique qui dure depuis des années. La mairie a engagé des travaux de réhabilitation et veut détruire des îlots jugés vétustes. Une décision à laquelle s’opposent les habitants et associations du quartier.

Une rue du quartier Saint-Jacques à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales - illustrations - février 2019.
Une rue du quartier Saint-Jacques à Perpignan dans les Pyrénées-Orientales - illustrations - février 2019. © C. Métairon / France 3 LR

Saint Jacques est un quartier situé au cœur de Perpignan. Ce quartier, né au 13ème siècle, est devenu le centre historique de la ville. Les rues sont colorées et nombreuses. La communauté est majoritairement gitane.
Nous nous sommes rendus sur place afin de mieux comprendre les raisons d’une polémique qui dure depuis des années. Tout a commencé lorsque le quartier Saint Jacques a été choisi pour faire partie du Plan National de Rénovation Urbaine. Depuis, la mairie a pour objectif de détruire 24 îlots jugés insalubres d’ici 2024. Ces îlots représentent 483 logements.
 

140 logements reconnus insalubres en 2018

En se promenant dans Saint Jacques, nous sommes passés dans la rue des farines. Cette dernière est barrée par de gros piliers métalliques qui soutiennent un îlot. Nous sommes en compagnie d’Olivier Amiel, adjoint au maire de Perpignan. Il gère le projet de réhabilitation du quartier. Il nous explique ce qu’il s’est passé, il y a quelques années : l’un des îlots de la rue s’est effondré. "La vétusté aura eu raison de lui", confie Olivier Amiel. Résultat : l’îlot voisin menace de s’effondrer à son tour, d’où la présence de piliers métalliques.

 
© C. Métairon / France 3 LR
© C. Métairon / France 3 LR
© C. Métairon / France 3 LR


Selon une étude de la mairie, 140 logements ont été reconnus comme étant insalubres en 2018. 10 arrêtés de péril imminents ont été pris. Voici les raisons pour lesquelles Olivier Amiel veut agir vite.

Tous les perpignanais sont attachés à ce quartier, nous, élus, nous sommes attachés à ce quartier et à ce qu’il représente. Nous ne sommes pas là pour le détruire bien entendu. Simplement, des gens vivent ici. Et ceux qui vivent ici doivent vivre dans de bonnes conditions et pour vivre dans de bonnes conditions, il y a des travaux, des réhabilitations, parfois des démolitions et des reconstructions à effectuer tout en respectant le plan de sauvegarde du patrimoine.


Des démolitions contestées


Les habitants du quartier sont contre les projets de démolition. Le dernier chantier situé place du Puig a d’ailleurs été stoppé, après une journée de travaux. Olivier Amiel nous explique pourquoi la mairie veut détruire cet îlot.
 
durée de la vidéo: 00 min 30
Réhabilitation du quartier Saint Jacques : au coeur de la polémique, Olivier Amiel explique la nécessité de démolir les bâtiments vétustes ©France 3 LR


Le premier jour des travaux, la communauté gitane est venue manifester, soutenue par l’Association pour la sauvegarde du patrimoine artistique et historique roussillonnais (Aspahr). Nous avons rencontré son président, Jean-Bernard Mathon. Il qualifie ces démolitions de « massacre patrimonial ».
 

« Des fondations solides et durables » selon l’architecte du quartier


Bernard Cabanne est architecte à Perpignan. Il travaille depuis des années au cœur du quartier Saint Jacques. Il a d’ailleurs participé à la réhabilitation de certains îlots. Pour lui, aucun doute : les fondations sont solides et durables. Avant que ces îlots s'effondrent, il est possible de les rénover et éviter la démolition.
 
durée de la vidéo: 01 min 34
Perpignan - Réhabilitation du quartier Saint Jacques : un architecte est contre la démolition des îlots vétustes ©France 3 LR

Comment réorganiser le quartier en cas de réhabilitation ? A Saint Jacques, 40% des logements sont vides.

L'idéal à Saint Jacques dans ces maisons-là, on le voit sur cette trame très homogène, ce serait une famille par maison. On dit qu'il y a beaucoup de logements vacants, mais on a entassé les familles les unes sur les autres, alors on re-décompose et on peut mettre chaque famille.


Voici le reportage complet d'Olivia Boisson, Cédric Métairon, Philippe Sportiche et Elisabeth Silveiro.
durée de la vidéo: 02 min 53
Logements en Occitanie : la réhabilitation du quartier Saint Jacques fait polémique ©France 3 LR

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter