Au collège Olivier de Magny de Cahors, c'est un parent d'élève qui remplace un professeur en congé maternité

Le collège Olivier de Magny de Cahors. / © FTV
Le collège Olivier de Magny de Cahors. / © FTV

Les élèves du collège Olivier de Magny à Cahors est sans professeur de physique-chimie depuis le début de l'année scolaire. C'est un parent d'élève qui assure l'intérim, seule solution trouvée pour ne pas priver les élèves d'une matière essentielle au programme du Brevet.

Par Marie Martin

C'est une situation pour le moins surprenante...

Depuis le mois de septembre 2019, la professeure de physique-chimie du collège Olivier de Magny de Cahors, dans le Lot, est en congé maternité. Et n'est pas remplacée. Les élèves de 5ème et 3ème seraient donc privés de cet enseignement qui compte pour le Brevet, si un parent d'élève ne s'était pas proposé pour assurer l'intérim.

Car le Rectorat n'a pas trouvé de remplaçant. La spécialité serait en déficit, le principal du collège a même passé une annonce, via Pole Emploi. Sans succès. 

C'est donc un papa d'élève qui assure actuellement les cours de physique-chimie aux élèves de 3ème. Ses compétences et son aptitude à enseigner ont été validées par le Rectorat mais exerçant ue autre profession, il ne peut prendre en charge la totalité des cours.

Exaspérés par cette situation qui perdure depuis plus de deux mois, les parents d'élèves et la FCPE ont décidé de manifester, lundi 25 novembre, devant le collège. Faute de réponse, ils envisagent de déposer un recours devant le tribunal administratif. 

Voir le reportage d'Eric Marlot et Jean-Pierre Jauze, de France 3 Quercy-Rouergue : 
Au collège Olivier de Magny de Cahors, c'est un parent d'élève qui remplace un professeur en congé maternité
 

Sur le même sujet

Les + Lus