Covid : les pharmaciens du Lot redistribuent une partie de leurs vaccins aux médecins généralistes

Les pharmaciens du Lot vont partager leurs doses de vaccins contre la Covid,avec les médecins du département. Un geste symbolique après la polémique. La Direction générale de la Santé avait annoncé prioriser, cette semaine, la livraison des vaccins aux pharmacies, plutôt qu'aux médecins.

Covid : les pharmaciens du Lot partagent leurs vaccins avec les médecins généralistes
Covid : les pharmaciens du Lot partagent leurs vaccins avec les médecins généralistes © FTV

Dans un document envoyé dimanche soir, la Direction générale de la Santé déclarait prioriser, cette semaine, la livraison des vaccins aux pharmacies, plutôt qu'aux médecins généralistes. Après la polémique qui a suivie cette annonce, les pharmaciens du département du Lot ont choisi de ne pas priver les médecins généralistes des doses de vaccin dont ils avaient besoin.

"Un choix dans l'intérêt du patient"

Brice Lignereux, pharmacien à Limogne-en-Quercy dans le Lot, est co-président du syndicat des pharmaciens du Lot. Il fait également partie de la cellule départementale AntiCovid. Joint par téléphone, il nous précise ce qui a motivé cette décision.

Nous ne voulons pas stopper la campagne de vaccination entamée par les médecins. Il faut que les généralistes puissent maintenir les rendez-vous déjà pris. C'est dans l'intérêt des patients.

Brice Lignereux, co-président du syndicat des pharmaciens du Lot

En fonction des besoins

Chaque pharmacie pourra redistribuer la quantité de flacons qu'elle souhaite. Il n'y a aucune obligation. Le syndicat conseille de réserver aux médecins généralistes les flacons "surnuméraires", ceux qu'elle reçoit en plus du stock commandé. Les officines qui ont dit vouloir participer ont également prévu de donner aux médecins un à deux flacons prélevés sur leur propre stock, soit 10 à 20 doses de vaccin.

L'idée est de partager en fonction des besoins et des rendez-vous pris par les médecins du secteur. Les besoins ne sont partout les mêmes dans le département. Nous voulons juste assurer la continuité de la vaccination. 

Brice Lignereux, co-président du syndicat des pharmaciens du Lot

"Un soulagement, mais cela ne sera pas suffisant"

Pour les médecins généralistes du Lot, cette annonce est une très bonne nouvelle. L'ordre des médecins du Lot, représenté par Jean-Bernard Solignac et Sébastien Martinez, a été particulièrement choqué par l'annonce dimanche de prioriser les pharmaciens au détriment des médecins. 

Nous sommes investis dans la vaccination depuis le mois de janvier ! Comment peut-on nous priver de moyens du jour au lendemain ?

Ordre des médecins du Lot

Les généralistes du département se félicitent de ce geste symbolique des pharmaciens lotois mais cela ne sera pas suffisant pour poursuivre la vaccination. Ils vont donc devoir eux-aussi annuler des rendez-vous déjà pris pour vacciner certains de leurs patients.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société