Justice. Démantèlement d’un trafic de drogues dans le Lot, neuf personnes arrêtées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mélanie Caron .

Neuf individus, suspectés de trafic de stupéfiants, ont été arrêtés cette semaine par les gendarmes du Lot et présentés au Parquet ce vendredi 25 novembre. Quatre d’entre eux ont été incarcérés. Le procès est fixé au 3 janvier 2023.

L’intervention s’est déroulée en début de semaine. Les gendarmes du Lot ont procédé à l’arrestation de neuf personnes, suspectées de « participer à un trafic de stupéfiants » selon les informations du Parquet de Cahors.

Parmi les individus arrêtés, cinq ont été placés en garde à vue. Agés de 25 à 49 ans, ils ont ensuite été présentés au Parquet ce vendredi 25 novembre. Le procureur de la République indique que "quatre d'entre eux ont été incarcérés" et "un placé sous contrôle judiciaire", en attendant le procès, fixé au 3 janvier 2023, à 14 H 00. Les quatre personnes restantes font l’objet de poursuites judiciaires et seront jugées ultérieurement. Tous encourent une peine de 10 ans d’emprisonnement.

Plusieurs drogues découvertes

Le trafic se composait essentiellement de cocaïne, héroïne et cannabis et s’établissait dans les villes de Cahors, Figeac et Montcuq. Lors de l’enquête, la Brigade de recherches de Cahors a découvert que des voyages à Toulouse étaient organisés, "à des fins d’approvisionnement de 500 grammes de cocaïne par semaine", depuis le début d’année 2022. Selon le Parquet de Cahors, au total, 200 consommateurs ont été identifiés.

 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité