Le député Aurélien Pradié se lance dans la course à la présidence des Républicains

Le député du Lot Aurélien Pradié était déjà secrétaire général du parti Les Républicains. C'était un secret de polichinelle mais le voilà désormais candidat à la présidence du parti de droite. A 36 ans, ce franc tireur de la droite vient d'officialiser sa nouvelle ambition au journal Le Figaro.

Le député du Lot est donc le 3e candidat officiel à la présidence des Républicains. Le 3 décembre, il affrontera donc le député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, et le patron des sénateurs LR, Bruno Retailleau. Face à 2 candidats de l'aile conservatrice, Aurélien Pradié apparaît comme un modéré. 

"Je souhaite que la droite parle de tout, de chaque préoccupation des Français, et qu'elle parle à tout le monde, du plus humble au plus favorisé", affirme le numéro 3 de LR, prenant à témoin les adhérents qui "ne veulent pas rejouer les matchs d'hier, ni d'une nouvelle guerre des chefs".

Candidat face à 2 conservateurs

Le secrétaire général des Républicains, Aurélien Pradié a officialisé aujourd'hui, lundi 12 septembre 2022 dans Le Figaro, sa candidature à la présidence du parti pour "rebâtir" la "droite populaire" et éviter une "guerre des chefs". A 36 ans, l'homme veut marquer sa différence face à ses 2 rivaux classés plus à droite que lui.

Peu connu du grand public, moins médiatique et avec moins d'expérience qu'Eric Ciotti ou Bruno Retailleau, Aurélien Pradié joue la carte de la différence, lui qui se veut volontiers franc tireur. "Leurs candidatures se ressemblent, déclare t-il au Figaro. La mienne est différente. Le Sénat a besoin de la force de Bruno. La belle ville de Nice aura bientôt besoin de l’engagement d’Éric. […] Je ne veux pas rejouer les matchs d’hier ou une nouvelle guerre des chefs, je veux incarner ce changement. Si la droite ne change pas, elle disparaîtra."

Il veut du changement et une rupture assumée avec Nicolas Sarkozy. "Nous sommes aujourd'hui en danger de mort... Nous devons tout changer : le nom, le siège, notre organisation, notre message". 

Un élu de terrain

Aurélien Pradié a 36 ans. Il est né à Cahors dans le Lot. Il devient député LR de la 1er circonscription de son département en 2017. Rapidement repéré par les dirigeants LR lors de ses interventions, il devient secrétaire général du parti en 2019, un poste de n°3.

Il commence sa carrière politique en 2008 à l’âge de 22 ans en devenant conseiller général sur le canton de Labastide-Murat (Lot). Un mandat qu'il poursuit jusqu’en 2015. Il devient alors maire de Labastide-Murat puis de Cœur-de-Causse jusqu’en 2018.

En 2015, il se lance dans la bataille des régionales. Il est élu conseiller régional en Occitanie. Mais il devra démissionner en 2017 pour cause de cumul des mandats.

En 2021, Aurélien Pradié repart à l’assaut de la région en menant la liste LR en Occitanie. Un échec relatif même s'il retrouve son siège. Un an plus tard, il est aussi réélu à l'Assemblée nationale face à une candidate de la NUPES.

En 2022, il est aussi porte-parole dans l'équipe de campagne de Valérie Pécresse, candidate (LR) à l'élection présidentielle.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité