Lot : privés de messes dominicales, les paroissiens de Cahors peuvent compter sur un kit de prière

Comment continuer à pratiquer sa foi en période de confinement ? Le diocèse de Cahors met à la disposition de ses paroissiens un kit de prière, pour être à la maison comme à la messe.
Le kit prières mis à la disposition des paroissiens.
Le kit prières mis à la disposition des paroissiens. © JP Jauze/FTV
A l'heure où des centaines de personnes de la communauté catholique manifestent devant la Cathédrale Saint-Etienne à Toulouse pour réclamer le retour des cérémonies religieuses, mobilisation à nouveau programmée dimanche 22 novembre, des paroissiens de Cahors ont trouvé une alternative en pratiquant leur culte à domicile.
   

L'initiative d'une paroissienne   

Jeanne Dumont, du diocèse de Cahors, est en charge des pèlerinages de Rocamadour.
Elle a préparé des kits de prières destinés aux fidèles, privés de leur rendez-vous dominical pendant la durée du confinement.
Conserver le lien entre les paroissiens et l'église, maintenir le recueillement tout en respectant les consignes sanitaires, voilà l'idée de cette paroissienne.
Pour avoir accès au kit de prière, il suffit de s'adresser à sa paroisse. 
Il sera prêté pendant une durée de cinq jours et devra ensuite être désinfecté avant de changer de mains. Le transfert à une autre famille s'opère dans un rayon d'un kilomètre du domicile.

Chaque kit se compose d'une boîte dans laquelle sont disposés les objets nécessaires à la pratique du culte à domicile.
Une enveloppe contient les instructions d'installation des éléments religieux, les principes d'un pèlerinage de cinq jours chez soi, ainsi que des propositions de prières pour chaque jour. 
Pour donner à son salon l'atmosphère spirituelle de l'église, des bougies, des images bibliques et une statue de Sainte-Marie, la vierge noire de Rocamadour.

Une trentaine de foyers peuvent utiliser ce kit jusqu’au 8 décembre, date de la fête de l’Immaculée conception.
La cathédrale de Cahors reste ouverte depuis le nouveau confinement, mais les messes dans les lieux de culte sont toujours interdites.
La paroisse met à la disposition des fidèles un site pour assister aux messes en ligne.https://www.paroissedecahors.fr/vie-paroissiale/actualites/article/messe-en-ligne
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société coronavirus/covid-19 santé