Lot : une expo Mona Lisa au château de Montal qui a protégé La Joconde pendant la guerre

Le château de Montal, près de Saint-Céré dans le Lot, accueille une exposition sur le thème Mona Lisa. Le célèbrissime tableau de Léonard de Vinci y a été mis à l'abri pendant deux ans lors de la seconde Guerre Mondiale. Un hommage original est rendu à La Joconde, tableau mythique.

Les objets les plus divers à l'effigie de Mona Lisa sont exposés jusqu'au 31 octobre au Château de Montal.
Les objets les plus divers à l'effigie de Mona Lisa sont exposés jusqu'au 31 octobre au Château de Montal. © FTV

Le château de Montal, près de Saint-Céré dans le Lot, accueille une exposition sur Mona Lisa. Le célèbrissime tableau de Léonard de Vinci y a "séjourné" pendant la seconde Guerre Mondiale à partir de 1943. L'objectif était de le soustraire, comme d'autres oeuvres d'art, aux nazis. Le château se souvient... et propose de revisiter l'oeuvre Mona Lisa.

Une cinquantaine d'objets dérivés ayant trait à la dame au sourire énigmatique composent cette exposition. Des livres les plus divers sur les secrets de Mona Lisa, au puzzle en passant par des tapisseries ou du papier à lettres. L'objectif : renouer avec un passé qui n'est pas si lointain, durant lequel des oeuvres avaient été cachées pour les soustraire aux nazis. 

L'administration française a en effet procédé à l'évacuation d’œuvres d'art majeures pendant la deuxième Guerre Mondiale. En août 1939, Mona Lisa quitte ainsi Le Louvre. Au fur et à mesure de l'avancée allemande, des milliers de chefs d'oeuvre sont déplacées. Le 13 mars 1943, le tableau arrive ainsi incognito, dans une malle discrète, au château de Montal à Saint-Jean-Lespinasse dans le Lot.

Mona Lisa demeure cachée deux ans. En juillet 1944, alors qu'elle redoutait les bombardements alliés, l'équipe du château de Montal inscrit dans le pré jouxtant le monument "Musée du Louvre" en grandes lettres blanches. Heureusement, le château n'est pas la cible des bombardements.

Le 15 juin 1945, l'oeuvre d'art rejoint Paris. L'exposition présentée au château jusqu'au 31 octobre a été prêtée par l'association italienne Mona Viva. Elle constitue un clin d'oeil temporaire, qui devrait être pérennisé fin 2022 avec la mise en place d'une exposition permanente. En vidéo : le reportage de France 3 Occitanie.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture peinture seconde guerre mondiale histoire patrimoine musée