Lot : les élèves de Saint-Céré bloquent leur lycée pour réclamer le contrôle continu au bac

Les élèves de terminale du lycée Jean Lurçat de Saint-Céré dans le Lot bloquent leur établissement ce lundi 3 mai pour demander que le bac soit entièrement validé par contrôle continu.

Les élèves de terminale du lycée Jean Lurçat de Saint-Céré devant leur établissement pour réclamer que le bac soit validé uniquement par contrôle continu.
Les élèves de terminale du lycée Jean Lurçat de Saint-Céré devant leur établissement pour réclamer que le bac soit validé uniquement par contrôle continu. © Sydony G.

Rentrée agitée pour les lycéens ce lundi 3 mai 2021. Après quatre semaines de cours en distanciel et de vacances, les élèves du secondaire reprennent le travail en classe mais en demi-jauge. Certains élèves de terminale ont décidé de se mobiliser pour réclamer la validation du baccalauréat 2021 via le contrôle continu.
A Saint-Céré dans le Lot, les terminales du lycée Jean Lurçat bloquent leur établissement depuis 7h50.

Munis de pancartes revendicatives, plusieurs dizaines d'élèves se sont rassemblés devant le lycée sans bloquer complètement l'accès à l'établissement. Seules les classes de terminales sont concernées par ce mouvement national.

"Quatre mois sans cours, c'est compliqué !"

Sydony, 17 ans, élève en terminale spécialités art plastique et littérature anglaise au lycée J.Lurçat explique : 

Avec la crise sanitaire, on a passé quatre mois sans cours, c'est compliqué ! Depuis novembre, on est en demi-jauge alors que des lycées d'autres académies ont eu cours en classe complète. C'est pas juste. Le contrôle continu au bac doit permettre plus d'équité.

Une action à l'appel de l'Union Nationale Lycéenne

Les élèves de terminale ont répondu à l'appel du syndicat de l'Union Nationale Lycéenne. Le 30 avril 2021, l'UNL proposait que tous les lycéens bloquent leur établissement pour un "lundi noir". Le syndicat fait état d’une pétition en ligne demandant l’annulation des épreuves de fin d’année. Un texte qui a récolté presque 200.000 signatures en moins d’une semaine.

Contrôle continu et annulation du grand oral 

L’UNL réclame l’instauration du contrôle continu pour la validation des épreuves de fin d’année pour les filières générales, technologiques, professionnelles, les BTS et les élèves du CNED, l’annulation du grand oral, et des sessions de rattrapage accessibles aux lycéens qui n’auraient pas validé le bac par le contrôle continu.

Pour les élèves de bac professionnel, le syndicat demande la non pénalisation pour manque de stage.

Dans son entretien accordé à la presse régionale, le chef de l’État Emmanuel Macron avait évoqué le baccalauréat en répétant que les deux épreuves qui ont des examens terminaux, la philosophie et le grand oral, seraient «maintenues».

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bac éducation société manifestation économie social