Un tableau inédit du peintre lotois Henri Martin vendu aux enchères 218 750 euros

"Les vendangeuses", un tableau de l'artiste lotois Henri Martin a été vendu aux enchères 218 750 euros ce mercredi 14 avril chez Christie's. Il s'agit d'une huile sur toile qui avait été commandée et achetée par le médecin du peintre en 1920.

Lot 144. Henri Martin (1860-1943) Les Vendanges signé 'Henri Martin' (en bas à gauche) huile sur toile 140 x 248 cm, 1920 Prix réalisé : €218,750
Lot 144. Henri Martin (1860-1943) Les Vendanges signé 'Henri Martin' (en bas à gauche) huile sur toile 140 x 248 cm, 1920 Prix réalisé : €218,750 © Christie’s Images Limited 2021

Le tableau était resté dans l'appartement de son premier acquéreur, le médecin et voisin d'Henri Martin. Cette oeuvre méconnue du peintre lotois, "Les vendangeuses", une huile sur toile, datée de 1920, a été vendue aux enchères ce mercredi 14 avril. Elle a été adjugée 175 000 euros, soit 218 750 euros avec les frais et commission liés à la vente. "C'est un collectionneur particulier européen qui l'a achetée", nous a précisé un responsable de chez Christie's.

Ce tableau a surtout une histoire particulière. Il avait été acheté en 1920 par le docteur Henri Tissier. Ce dernier était le médecin du peintre. Il avait commandé cette peinture pour son appartement parisien boulevard Raspail. Et depuis l'oeuvre était restée dans la famille Tissier. Elle a donc été présentée au public pour la première fois lors de ces enchères.

Une oeuvre hommage à la terre natale de l'artiste

La scène représente des femmes en train de cueillir du raisin. "Un exemple saisissant de l'approche rafraîchissante avec laquelle Henri Martin réinterprète le pointillisme", explique la notice publiée par Christie's sur son site internet"Cette œuvre aux forts accents post-impressionnistes est aussi un hommage à la terre natale de l'artiste et un gage de l'amitié qui le liait au couple Tissier. Marquée par ses coups de pinceaux impeccables, constellés de légers empâtements, elle donne à voir le style emblématique d'Henri Martin dans toute sa splendeur. Au sommet de sa carrière dans les années 1920, il maîtrise alors pleinement sa luminosité colorée si particulière, obtenue par d'épaisses touches vives entremêlées de zones où transparaît le grain brut de la toile", précise le texte.

Henri Martin est né à Toulouse et a étudié aux beaux arts de la ville avant de rejoindre Paris. Il a installé son atelier dans le Lot à Labastide-du-Vert où il a terminé ses jours. Un musée lui est en partie consacré à Cahors. Le lieu fermé pour travaux depuis 2016 devrait rouvrir dans les mois à venir. Il abrite une quarantaine de toiles de l'artiste.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
peinture culture art