Figeac Aero entre en bourse

Les salariés grévistes à l'entrée du site, vendredi matin. / © Jean-Pierre Jauze/France 3 Midi-Pyrénées
Les salariés grévistes à l'entrée du site, vendredi matin. / © Jean-Pierre Jauze/France 3 Midi-Pyrénées

Lundi 23 décembre, le sous-traitant aéronautique Figeac Aero entrera en bourse. Figeac Aero verra ses actions admises sur le marché Alternext au prix de 9,20 euros l'unité, pour une capitalisation boursière de 244,5 millions d'euros

Par Marie Martin

Partenaire de référence

L'équipementier aéronautique Figeac Aero vient d'annoncer  avoir réalisé un placement privé de 17,6 millions d'euros, dont 14,5 millions d'euros d'augmentation de capital, à l'occasion de son introduction à la Bourse de Paris, qui aura lieu lundi 23 décembre.
"Partenaire de référence" de géants aéronautiques tels qu'Airbus, EADS, Embraer ou Bombardier, auxquels il fournit notamment des pièces de moteur, Figeac Aero verra ses actions admises sur le marché Alternext au prix de 9,20 euros l'unité, pour une capitalisation boursière de 244,5 millions d'euros, indique la société dans un communiqué.
"Nous disposons aujourd'hui de moyens financiers accrus, qui nous permettront d'accélérer notre développement et surtout de mettre en oeuvre notre stratégie avec l'ambition de devenir l'un des leaders mondiaux de la sous-traitance aéronautique", a déclaré Jean-Claude Maillard, PDG de Figeac Aero, cité dans le communiqué.

Carnets de commandes historiquement élevé

Créé en 1989 Figeac Aero, l'un des principaux sous-traitants de l'aéronautique en Europe, fait état de "carnets de commandes historiquement élevés" dans  cette industrie.
Il travaille sur l'A350, l'A320 Neo et le nouveau moteur Snecma LEAPX  notamment, et s'est spécialisé dans la production de pièces de structures en alliages légers et en métaux durs, ainsi que de pièces de moteurs et de trains d'atterrissage.


Futures filiales

Figeac Aero dispose de quatre sites industriels en France qui ont bénéficié d'investissements récents, et dont elle va continuer de renforcer les capacités de production, d'une implantation en Tunisie et d'un bureau de représentation aux Etats-Unis.
La société prévoit aussi de créer des filiales au Mexique, aux Etats-Unis et à Saint-Nazaire. Elle table sur un doublement de son chiffre d'affaires, à 320 millions d'euros, avec une marge d'Ebitda stable d'ici 2018.
Figeac Aero compte aujourd'ui 1300 salariés. 

Sur le même sujet

Les + Lus