Cet article date de plus de 4 ans

Lot : la justice autorise un couple d'homosexuelles à adopter leur enfant conçu sous PMA

Après une longue bataille juridique et un refus du tribunal de Cahors, le couple de Lotoises vient d'obtenir gain de cause auprès de la Cour d'Appel d'Agen et pourra adopter l'enfant conçu par procréation médicale assistée en Espagne. 

© Eric Marlot/France3 Midi-Pyrénées
C'est un soulagement pour Emmanuelle et Cécile : la Cour d'Appel d'Agen, vers qui elles s'étaient tournées après le refus du tribunal de Cahors, vient de leur accorder le droit d'adopter leur enfant né sous procréation médicale assistée (PMA) en Espagne.

Plus précisément Cécile, qui a porté l'enfant, demandait que sa compagne puisse adopter leur enfant qui est aujourd'hui âgé de 3 ans. L'enfant va donc pouvoir avoir deux parents, au sens juridique du terme. 

La PMA n'est pas permise en France aux couples homosexuels. Pourtant la Cour de Cassation avait rendu un avis positif à l'adoption des enfants conçus par PMA à l'étranger. Mais le 12 juin dernier, le tribunal de Cahors en avait décidé autrement.

Emmanuelle et Cécile ont donc continué de se battre, leur combat ayant un retentissement national. La justice vient, le 18 janvier dernier, de les rétablir dans leur droit. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société mariage pour tous famille justice