40 loups dénombrés dans l'enclos scientifique du parc animalier près de Marvejols en Lozère. C'est plus que prévu !

Le parc des loups du Gévaudan sous surveillance / © France 3 LR /Y.Le Teurnier
Le parc des loups du Gévaudan sous surveillance / © France 3 LR /Y.Le Teurnier

40 agents ont compté 40  loups dans le parc Sainte Lucie en Lozère à Saint-Léger-de-Peyre ce matin. Cette opération fait suite à l'acte de vandalisme qui avait permis à six loups de s'échapper de l'enclos scientifique du parc animalier début mars. Souci : on en attendait une trentaine.

Par Laurence Creusot

On en attendait 31 ou 32, finalement ils en ont compté 40 ! Ce matin, une quarantaine d'agents de l'office national de la chasse et de la faune sauvage, de gendarmes et d'employés de la SELO, la société gestionnaire du parc, ont procédé à une battue dans l'enclos du parc scientifique des Loups du Gévaudan.
Arrivée de l'équipe chargée du comptage des loups du Gévaudan en Lozère / © France 3 LR/ Y. Le Teurnier
Arrivée de l'équipe chargée du comptage des loups du Gévaudan en Lozère / © France 3 LR/ Y. Le Teurnier

Objectif : compter les loups de Mongolie, dans cet espace clos, 14 jours après l'effraction qui avait permis à quelques-uns d'entre eux de s'échapper. Depuis, le parc en a rattrapé 5 et comptait s'appuyer sur ce comptage pour déterminer combien de loups restaient dehors. Mais avec le résultat surprenant de la battue, personne ne peut dire avec certitude combien de loups sont encore dehors.
40 loups ont été dénombrés dans le parc scientifique soit 8 de plus que ce que les responsables du parc avaient annoncé au départ. Est-ce à dire qu'il y a plus de loups au dehors depuis la destruction d'un portillon ?

Comment expliquer une telle différence ? Réponse de Jean-Louis Rouvière le directeur de la Selo, la société gestionnaire du parc.

40 loups dans le parc scientifique des loups du Gévaudan au lieu de 32
itw Jean-Louis Rouvière directeur de la Selo gestionnaire du parc


Acte de vandalisme

C'est dans cet enclos qu'un portillon avait été fracturé dans la nuit du 7mars permettant à six loups de s'échapper.
Cette partie scientifique du parc des loups du Gévaudan, situé à Sainte-Lucie, n'est pas accessible au public et abrite une trentaine de loups. Elle est située à quelque 500 mètres du parc réservé aux visiteurs. Il s'agit d'une vaste zone boisée d'environ de 23 hectares.
Six animaux se sont échappés et l'un d'eux ne serait toujours pas été repris.
Les loups sont comptés la gendarmerie, les agents de l'ONCFS et les salariés de la SELO, la Société d'Economie Mixte d'Equipement de la Lozère.

Une demande des éleveurs

La présence du loup en Lozère suscite régulièrement la controverse, principalement entre des éleveurs de brebis se plaignant de prédations régulières et des organisations de défense des animaux. La présence du loup a été confirmée en février dans le département voisin de l'Hérault.  La Coordination rurale 48 et les jeunes agriculteurs de Lozère a réclamé à plusieurs reprises le comptage de l'ensemble des loups du parc.
Le "canis lupus", revenu dans les années 1990 par l'Italie et concentré dans le Sud-Est, a vu sa population tripler en 10 ans en France, de 100 à 300 individus environ, selon les estimations de l'ONCFS.

Lozère : l'opération de comptage des loups du Gévaudan dans le parc scientifique
images Y. Le Teurnier

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus