• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Loups dans la nature en Lozère : le préfet autorise les tirs

Les loups échappés du parc de Sainte-Lucie viennent de Mongolie et ont été élevés en captivité. / © Alexandre Grellier
Les loups échappés du parc de Sainte-Lucie viennent de Mongolie et ont été élevés en captivité. / © Alexandre Grellier

Deux loups sont toujours en dehors du parc Sainte Lucie proche de Marvejols après un acte de vandalisme. Le préfet de la Lozère a décidé d'autoriser les tirs pour les capturer ou si urgence de les abattre. 

Par L.C.

En raison de la divagation d’un des loups du parc animalier aperçu, jeudi soir, par un témoin, non loin de la commune de Saint-Sauveur de Peyre, le préfet de la Lozère a pris le 11 mars 2016 un arrêté autorisant l’ONCFS à procéder à sa capture (par télé-anesthésie), ou en cas d’urgence absolue à l’abattre.

Cet arrêté concerne en fait désormais les deux loups qui n’ont toujours pas réintégré le parc, le troisième l’ayant fait vendredi matin.

La préfecture de la lozère précise que "cette autorisation ne s’appliquera que si les loups se retrouvent trop près des lieux habités, constituant donc un véritable danger. Elle ne s’appliquera pas s’ils restent près du parc."

La Coordination rurale 48 avait lancé un ultimatum aux autorités, pour capturer les loups échappés du parc scientifique du Gévaudan, en Lozère. Sinon, ils menacaient de faire "le forcing pour que la manière forte soit employée" et donc de recourir à l'abattage des bêtes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus