Législatives 2022 en Lozère : qui est Pierre Morel à l'Huissier, élu député pour la cinquième fois après une campagne difficile ?

Publié le Mis à jour le

Pierre Morel à l'Huissier est réélu député de la Lozère pour un cinquième mandat consécutif. Dans un contexte difficile, entre les affaires révélées par Médiapart et la dynamique de la NUPES, le candidat UDI s'est imposé assez largement devant sa concurrente Sandrine Descaves.

Pierre Morel à l'Huissier est élu député de la circonscription unique de Lozère avec 54,28 % des voix pour le compte de l'UDI. Le député sortant a su retourner une situation qui paraissait mal engagée. Car au soir du premier tour, il était mal en point : le député sortant Les Républicains avait terminé second du scrutin avec 18,74% des voix, loin derrière sa concurrente de la NUPES Sandrine Descaves qui avait réuni, elle, plus d'un quart de votants derrière son nom (25,41% des votes). Et seulement 375 voix le séparaient alors du troisième du scrutin, le maire de Mende Laurent Suau, investi par la majorité présidentielle.

Premier tour difficile pour le député sortant

Une capacité à survivre d'autant plus impressionnante que la campagne, et plus généralement le mandat, ont été difficiles pour le député Les Républicains sortant. En 2019, le journal en ligne Mediapart sortait une enquête le concernant. D'après des anciens collaborateurs parlementaires du député, celui-ci aurait mis en place un système de rétrocession en liquide de faux frais remboursés par l'Assemblée Nationale.

Le journal en ligne mettait aussi en lumière les curieuses conditions d'embauche et de travail d'une employée du CAUE, le Conseil d'architecture, d'urbanisme et de l'environnement de la Lozère. Une collaboratrice à temps plein de Pierre Morel à l'Huissier, et donc un emploi fictif pour le media en ligne, ce que le député dément. Et Médiapart a publié un deuxième volet de cette enquête juste avant les élections législatives. Pierre Morel à l'Huissier doit faire l'objet d'une comparution devant le tribunal de Privas (Ardèche) en novembre prochain. Un contexte difficile donc, mais pas suffisant pour empêcher la réélection de Pierre Morel à l'Huissier.

Le député âgé de 63 ans va ainsi entamer son cinquième mandat au Palais Bourbon. Il y a été élu en 2002 pour la première fois, sous la bannière de l'UMP, une étiquette qu'il gardera pour ses réélections de 2007 et 2012. En 2017, il est candidat Les Républicains. Cette année, il concourrait pour le compte de l'UDI. Pierre Morel à l'Huissier s'est engagé en politique dans les pas d'un autre Lozérien à la carrière prestigieuse : il est un proche collaborateur de Jacques Blanc, maire de La Canourgue et président de la Région Languedoc-Roussillon entre 1986 et 2004. Tout au long de ses différents mandats, le député de la Lozère s'est posé en porte-voix de la ruralité, travaillant également sur une thématique comme le vieillissement.

Depuis 2017, il fait partie du groupe parlementaire "Les constructifs" : des élus de la droite républicaine qui se jugent "Macron-compatibles". Une position que le député a souhaité incarner à nouveau, dès son élection connue. Pierre Morel à l'Huissier a annoncé sa volonté d'être, dans ce contexte où le président ne dispose pas d'une majorité absolue à l'Assemblée Nationale, un "député charnière de la législature", ajoutant même : "On n'a pas fini d'entendre parler de Pierre Morel à l'Huissier à l'Assemblée Nationale."