Lozère : le monument aux mortes saccagé quelques jours seulement après son installation à Mende

Publié le
Écrit par Justine Salles
Le monument en hommage aux 101 femmes et 9 personnes transgenres a été saccagé quelques jours après son installation. Mende, le 1er décembre 2021.
Le monument en hommage aux 101 femmes et 9 personnes transgenres a été saccagé quelques jours après son installation. Mende, le 1er décembre 2021. © Planning familial 48

Les associations à l'origine de l'installation du monument sont "sous le choc". Elles dénoncent cet acte de vandalisme et vont déposer plainte.

Il avait été installé place Chaptal à Mende, et inauguré par une cinquantaine de personnes le samedi 27 novembre au matin. Un monument aux mortes de 2,5 mètres de haut pour rendre hommage aux victimes décédées de violences cette année. Des fleurs avaient été déposées et le prénom des 110 victimes énoncé – 101 femmes et neuf personnes transgenres.

C'est avec effroi que les associations à l'initiative de cette installation ont découvert hier, mercredi 1er décembre, l'état du monument. Saccagé, souillé. Et ce de manière volontaire.

"Un acte qui assassine une deuxième fois"

Les associations à l'origine de l'installation de ce monument aux mortes – le planning familial 48, le CIDFF48, ACVQ48, Noustoutes48, et le collectif TaPaGe – dénoncent "un acte de profanation à caractère sexiste et transphobe qui assassine une deuxième fois les femmes et les personnes Trans tuées en cette année 2021".

Dans un communiqué publié sur Facebook, les associations disent être "sous le choc mais elles ne se tairont pas et continueront à lutter contre toutes les formes de discriminations qu’elles soient sexistes, racistes, transphobes ou homophobes". 

Le collectif NousToutes48 rappelle qu'"une femme sur dix est victime de violences conjugales au cours de sa vie en France". Ensemble, les associations assurent qu'une plainte va être déposée.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.