Municipales : ces communes d'Occitanie où il n'y a pas de candidat aux municipales

Le village de Lauzès dans le Lot n'a pas de candidat aux élections municipales. / © Googlemaps
Le village de Lauzès dans le Lot n'a pas de candidat aux élections municipales. / © Googlemaps

Au lendemain de la clôture du dépôt des listes aux élections municipales, plusieurs communes d'Occitanie se retrouvent sans candidat pour les élections municipales des 15 et 22 mars prochains.

Par Laurence Boffet

1 en Lozère, 1 en Aveyron, 3 dans les Hautes-Pyrénées, 3 dans le Lot et 2 dans le Gers... Ce vendredi, les préfectures d'Occitanie font leurs comptes. 10 communes au moins se retrouvent sans candidat aux élections municipales des 15 et 22 mars prochains. Les candidats avaient jusqu'à ce 27 février à 18 heures pour se faire connaître. Et certains ont choisi de ne pas le faire.
 

Le détail dans le Gers et le Lot

Dans le Gers, deux communes se retrouvent sans candidat :
  • Courtes
  • Sere
Dans le Lot, trois communes se retrouvent sans candidat :
  • Lauzès
  • Orniac
  • Sabadèl-Lauzès
Et deux autres, Camburat et Lunegarde, n'ont pas suffisamment de candidats indique ce vendredi la préfecture qui précise que dans ces deux dernières, "des candidats peuvent encore se déclarer pour le deuxième tour, le 22 mars prochain". 

Dans l'Aveyron, aucun candidat ne s’est présenté pour le 1er tour des élections municipales à Camboulazet. 

Voir le reportage de France 3 Quercy-Rouergue : 
 
A Camboulazet dans l'Aveyron, il n'y a pas de candidat pour les élections municipales

Par ailleurs, la préfecture indique que pour 5 communes aveyronnaises à savoir Cassuéjouls, Compolibat, Meljac, Montfranc et Saint-Just-sur-Viaur, le nombre de candidats présenté est inférieur au nombre de sièges à pourvoir.
En conséquence, pour ces communes-là ainsi que pour la commune de Camboulazet, tel que le code électoral le prévoit, de nouvelles candidatures pourront être enregistrées en perspective du 2ᵈ tour. Ces candidatures devront être déposées du lundi 16 mars 2020 à 14 heures au mardi 17 mars
2020 à 18 heures en Salle Dupiech à la préfecture de l’Aveyron.

Que se passe-t-il s'il n'y a pas de candidat ?

  • S'il n'y a aucun candidat, l'élection ne peut pas être organisée et le conseil municipal ne peut pas être constitué. Le préfet a alors 8 jours pour instituer une délégation spéciale par arrêté. Elle est constituée de 3 personnes et élit un président qui remplit les fonctions de maire. Ses pouvoirs sont limités aux actes de pure administration conservatoire et urgente, jusqu'à l'organisation d'élections partielles permettant de constituer un conseil municipal, dans un délai maximal de 3 mois.  Les pouvoirs de la délégation spéciale prennent fin dès l’installation du nouveau conseil élu à l’issue de ces élections partielles.
  • Si des candidats se sont déclarés, mais en nombre insuffisant, les élections ont quand même lieu au 1er tour dans les communes de moins de 1 000 habitants. Il est possible à de nouveaux candidats de déposer leur candidature entre les deux tours.
    En revanche, dans les communes de plus de 1 000 habitants, l’élection ne peut pas avoir lieu car les candidats sont tenus de déposer des listes complètes.

Sur le même sujet

Les + Lus