• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Municipales à Saint-Privat : le maire révoqué en Conseil des ministres fait campagne

Saint-Privat (Hérault) - le village - 2014 / © F3 LR
Saint-Privat (Hérault) - le village - 2014 / © F3 LR

3 hameaux dans un écrin de verdure, à une vingtaine de minutes de Lodève, c'est Saint-Privat. Le village de 405 habitants est d'une apparence paisible trompeuse car la vie politique est bien agitée. L'été dernier, le maire a été révoqué en conseil des ministres, une procédure rarissime.

Par Fabrice Dubault


La révocation du maire, l'été dernier, a été provoquée notamment par 2 condamnations devant le tribunal correctionnel en mars 2013, pour faux, usage de faux et escroquerie. Des condamnations liées à ses affaires privées, dans l'immobilier.

Jean-Paul Goudou a fait appel de ces jugements comme de sa révocation. C'est ce qui lui permet, aujourd'hui, de mener campagne pour sa réélection. Son village, il le façonne depuis 3 mandats et il se félicite du travail accompli.

La qualité de vie ici, les opposants de Jean-Paul Goudou ne la contestent pas. Ce sont, disent-ils, ses méthodes et son clientélisme qu'ils remettent en cause.
Jean-Michel Vial, l'un des plus anciens adversaires du maire sortant, a créé en 2008, l'association citoyenne de Saint-Privat. Et porté devant les tribunaux plusieurs décisions du conseil municipal. Candidat aux prochaines élections, lui et ses co-listiers tiennent à préciser qu'il n'y a pas, dans leur campagne, d'animosité personnelle.

Jean-Paul Goudou devrait être fixé sur son avenir judiciaire en septembre.

D'ici là, les habitants de Saint-Privat auront eu le choix entre 3 listes pour élire un conseil municipal de transition ou de continuité.

La 3ème liste sera menée par Jean-Claude Benezeth : il occupe actuellement les fonctions de maire de la commune, nommé par le conseil municipal après la révocation fin août de Jean-Paul Goudou.

Retrouvez les résultats des municipales 2008.

Saint-Privat (34) : le maire révoqué en Conseil des ministres fait campagne
Reportage F3 LR : C.Alazet et S.Taponier

 

Information du Conseil d'Etat - février 2014

Le 26 février 2014, le conseil d'Etat a confirmé la révocation du maire de Saint-Privat dans l'Hérault.
La demande d'annulation du décret du 22 août 2013 le révoquant de ses fonctions de maire de Saint-Privat n'est pas fondée et est donc rejetée.

Conseil d'État

N° 372015
ECLI:FR:CESSR:2014:372015.20140226
Inédit au recueil Lebon
3ème et 8ème sous-sections réunies
M. Hugues Hourdin, rapporteur
Mme Marie-Astrid Nicolazo de Barmon, rapporteur public
SCP WAQUET, FARGE, HAZAN, avocats

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation du BTP dans le Gard

Les + Lus