• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nîmes : 23 recrues de la région deviennent réservistes après un stage militaire

Nîmes - les nouveaux réservistes sont formés après 2 semaines de stage - 29 août 2016. / © FR 3 LR
Nîmes - les nouveaux réservistes sont formés après 2 semaines de stage - 29 août 2016. / © FR 3 LR

Parties le 16 août dernier en formation militaire, 23 recrues du Languedoc-Roussillon sont revenues, quasiment prêtes à intégrer la réserve opérationnelle.

Par Cathy Dogon


Le 503e régiment du Train, à Nîmes, organisait cet été un stage de formation pour devenir réserviste. 35 jeunes du Languedoc-Roussillon avaient répondu présents. Ils ont suivi des enseignements militaires comme les premiers secours, le combat et le port de l'armement.

14 jours plus tard, 23 recrues sont revenues en bon ordre, motivées et prêtes à soutenir l'"active".

On a commencé les activités assez fort, et après ça allait de plus en plus difficilement, pour finir avec deux jours de bivouac. Deux nuits dehors à protéger un trou de combat comme si on était sur le terrain." 


► Un reportage de Jérôme Curato et Denis Pardanaud

23 recrues de la région deviennent réservistes après un stage
Ils étaient 35 du Languedoc Roussillon à partir du 503e régiment du train, à Nîmes, le 16 août dernier. Après 14 jours de stage militaire intensif, 23 ont été diplômés. Ils pourront à terme intégrer la réserve opérationnelle.  - FR 3 LR - CURATO Jérôme et PARDANAUD Denis

Des apprentissages complémentaires leur permettront d'accéder aux missions de réservistes.

Ces formations interviennent après la décision du gouverneemnt du 21 juillet. Suite à l'attentat de Nice, François Hollande avait fait appel aux volontaires notamment pour qu'ils fassent partie de l'opération Sentinelle. Celle-ci vise à sécuriser les lieux publics à risque. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lozère : 600 pilotes pour le Trèfle lozérien entre Causses, Gorges du Tarn et Aubrac

Les + Lus