De nouvelles vidéos d'ours filmées cet été dans les Pyrénées

Ces nouvelles images ont été captées durant l'été 2020 par  les appareils automatiques du FIEP, le Fonds d'Intervention Eco-Pastoral, Groupe Ours Pyrénées qui est une association de protection de la nature. Elles montrent plusieurs ours mâles dans le Haut Béarn. 

 
Les vidéos d'ours filmées dans les Pyrénées sont toujours exceptionnelles et apportent plusieurs enseignements. Les dernières images captées par des appareils automatiques cet été dans le Haut-Béarn montrent au moins 3 ours mâles. Il pourrait s'agir de Cannellito né en 2004 (le fils de l'ourse Cannelle tuée la même année), Néré né en 1997 et Rodri né en 2014.
 Deux de ces ours, Néré et Rodri sont nés côté Pyrénées Catalanes dans le val d'Aran avant de se déplacer dans le Haut-Béarn.

Bientôt de nouvelles portées d'oursons dans les Pyrénées ? 


Selon Gérard Caussimont, président du FIEP, association de protection de la nature et défenseur de la réintroduction de l'ours, ces nouvelles images montrent que la cohabitation avec l'homme est possible dans les Pyrénées. 

"Hormis 3 dossiers indéterminés cet été, l'ours n'a pas fait de dégâts cet été dans les vallées béarnaises où l'on trouve des milliers d'ovins."

Gérard Caussimont - président du FIEP (Fonds d'intervention éco-pastoral)


Selon Gérard Caussimont, cette cohabitation est rendue possible grâce aux habitudes de gardiennage et à la présence de bergers et de chiens de protection.  

Autre enseignement selon lui : ces images montrent que l'arrivée des 2 nouvelles femelles en 2018 dans les Pyrénées (Sorita et Claverina) était nécessaire.
 

"Cette présence d'ours mâles dans les Pyrénées-Atlantiques démontre à quel point la présence de femelles était la condition indispensable pour préparer une restauration de cette espèce."

Gérard Caussimont - FIEP


L'association espère que ces ours mâles se sont accouplés avec la femelle Sorita dont la présence a été détectée début juillet dans ce même secteur. Elle se réjouit également de l'absence d'incident avec l'ours cet été, malgré la "fréquentation massive de la montagne béarnaise par des randonneurs".

Enfin, l'association FIEP redemande à l'Etat d'appliquer la clause du plan Ours. Elle prévoit de remplacer le plantigrade tué en juin dernier en Ariège. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ours des pyrénées animaux nature environnement