Occitanie : des caméras pour la sécurité des lycées et des transports régionaux avec un plan contre les violences

Jeudi, le conseil régional Occitanie doit voter, en session plénière distancielle, 50 millions d'euros sur 3 ans pour sécuriser les lycées et les transports régionaux. Un plan de lutte contre les violences, le racisme et la radicalisation sera aussi développé entre 2021 et 2023.

illustration
illustration © maxppp SEBASTIEN LAPEYRERE

Signaler les violences, le racisme, l'antisémitisme et la radicalisation

Ce plan comporte 4 piliers principaux avec une enveloppe de 9 millions d'euros sur 3 ans.La Région va aussi soumettre les associations à une Charte de la laïcité. Les subventions seront conditionnées à sa signature comme vient de le faire Michaël Delafosse à Montpellier. (voir les détails en fin d'article). L’Observatoire régional sur la protection des usagers des lycées aura pour missions :
Le partage d’informations statistiques et d’études concernant le climat scolaire dans les lycées d’Occitanie, tant au niveau des équipes pédagogiques que des élèves. La définition de procédures pour faciliter la diffusion de l’information entre les membres de l’Observatoire. Et une priorisation des actions à mener pour répondre au mieux et le plus rapidement possible aux demandes des établissements.
Il sera installé courant 2021.

Vous pouvez suivre la session en direct ainsi que le vote.

Sécuriser les lycées

Depuis 2016, la Région Occitanie a consacré 24 millions d'€ aux opérations de mise en sûreté des 226 lycées publics dont elle a la responsabilité. Une enveloppe de 30 millions d'€ supplémentaires sera votée pour la période 2021/2023.

Il s'agit de sécuriser à 100% les établissements avec de la vidéoprotection, des contrôles d'accès aux entrées et des sites totalement clos.
© F3 LR

Sécuriser les transports régionaux

Dans les trains régionaux liO, la démarche de sécurisation engagée par la Région est estimée à 4,3 millions d'€ d’investissement depuis 2016.
Ainsi, on dénombre à ce jour 77% de places couvertes par la vidéoprotection dans les TER (42% fin 2015). Mais l'objectif est de 100% de couverture fin 2023. Idem pour les cars liO sur les lignes régulières.

La Région mettra aussi en place une incitation financière de 30% à destination des collectivités qui investissent dans des dispositifs de vidéoprotection pour les Pôles d’échanges multimodaux (PEM).

Sur ce volet transports du plan, 11 millions d'€ seront engagés par la Région sur la période 2021/2023.

La Région et la SNCF ont également mis en place début 2019, un numéro d’urgence gratuit, le 3117. Ce service effectif 24h/24 et 7 jours sur 7 fonctionne également par envoi d’un SMS au 31177 ou encore via l’application mobile «Alerte 3117».

Transmettre les valeurs de la République

La Région Occitanie, outre le côté matériel, souhaite également intervenir "fortement sur les volets prévention et transmission des valeurs de la République".

Le futur plan régional se traduira aussi par :La Charte de la laïcité : les subventions seront conditionnées à sa signature
Cette Charte sera élaborée au sein d’un groupe de travail issu du Comité Régional de la Vie Associative, réunissant les têtes de réseaux associatives, et sera également composé des contributeurs au Plan régional contre le racisme et l’antisémitisme.
Elle doit permettre de rendre compréhensible par tous la loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat. Elle sera un véritable outil pédagogique à destination des associations et des publics sensibilisés afin de faciliter l’appropriation par chacun de cette loi essentielle.
Sa signature et le respect des engagements réciproques qui pourront la composer, conditionneront le soutien de la Région.

Retrouvez le Plan régional d’actions contre le racisme et l’antisémitisme adopté par la Région en mars 2020.

Concernant l'antisémitisme, Sasha Andreas et sa productrice toulousaine Anna Heim ont enquêté en 2018 sur les juifs pauvres de France. Ils ont réalisé un documentaire unique, «Jews got money» («Les Juifs ont de l'argent»).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société sécurité politique carole delga finances économie trains régionaux transports ter transports en commun violence faits divers internet région occitanie