Occitanie : les chiffres de l'épidémie du COVID se dégradent, l'allègement du confinement en question avant Noël

Rien ne se passe comme prévu. Les chiffres de l'épidémie bouleversent les scénarios mis en place par les autorités sanitaires. L'épidémie en Occitanie comme en France ne fléchit pas. Les mesures d'allègement du confinement risquent d'être remises en question. On fait le point.
L'épidémie stagne, les chiffres des contaminations ne diminuent plus
L'épidémie stagne, les chiffres des contaminations ne diminuent plus © MaxPPP/ Jean-Luc Flémal
L'objectif des 5 000 cas par jour semble désormais inatteignable. C'est le constat du directeur général de la Santé exprimé lors de son allocution lundi. "Depuis quelques jours, le niveau des contaminations quotidiennes ne baisse plus", a averti Jérôme Salomon au cours d'un point presse. Malgré tous nos efforts, nous sommes toujours face à un risque élevé de rebond épidémique".

Ce chiffre, demandé par le Président pour lever le confinement, pourrait ne pas être atteint avant le 15 décembre.
La question du maintien des mesures d'allègement des restrictions sera abordée ce mercredi 9 décembre lors du Conseil de défense. Les décisions seront annoncées aux Français par le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors de la traditionnelle conférence de presse hebdomadaire jeudi 10 décembre.

En Occitanie, la situation épidémique stagne 

La semaine dernière, les indicateurs étaient au vert. Mais depuis quelques jours, l'épidémie marque une pause et tend même à remonter. C'est ce qu'indiquent les deux indicateurs scrutés par les autorités sanitaires, le taux de positivité qui affiche un taux de 9. Et le nombre de cas détectés qui augmente à nouveau de 714 à 718 en 3 jours.
Les autorités sanitaires s'inquiètent de la situation, bien que les autres indicateurs, entrées à l'hôpital, nombre de patients en réanimation soient toujours en décroissance. 
L'autre critère invoqué pour justifier l'allègement des restrictions semble sur la bonne voie. Il s'agit du nombre de patients dans les services de réanimation. Il y a actuellement moins de 3 200 patients, l'objectif étant de passer avant le 15 décembre entre 2500 et 3000 personnes.

Quid du confinement et de son allègement prévu le 15 décembre ?

Faut-il craindre un nouveau tour de vis ? Le calendrier de l'allègement des restrictions, va-t-il être maintenu ? Les théâtres, musées et cinémas, vont-ils comme espéré pouvoir rouvrir ? Toutes ces questions se posent. 
Ce mercredi matin sur le plateau de LCI, Olivier Véran, a annoncé : "Ne pas lever le confinement le 15 décembre fait partie des hypothèses".

Plusieurs scénarios sont sur la table.Toutes ces hypothèses sont en cours de discussion lors du Conseil de défense tenu ce mercredi. Les Français en sauront plus jeudi, sur l'évolution des règles à partir du 15 décembre.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société confinement déconfinement