Occitanie : le nombre de chômeurs en baisse en juin, mais en hausse sur l'ensemble du trimestre

L'activité continue de reprendre en France après l'arrêt imposé par le confinement. Mais l'Occitanie comptait tout de même toujours 608 030 chômeurs toutes catégories fin juin. Certains secteurs sont plus touchés que d'autres. Décryptage.
 

Globalement le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté pour le 3ème mois consécutif en Occitanie, même si le nombre de chômeurs totalement privés d'emploi a légèrement baissé.
Globalement le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté pour le 3ème mois consécutif en Occitanie, même si le nombre de chômeurs totalement privés d'emploi a légèrement baissé. © PASCAL GUYOT / AFP
Pôle emploi a dévoilé les chiffres du chômage pour le mois de juin. En Occitanie la tendance est à la baisse pour la catégorie la plus importante, celle des chômeurs de catégorie A (c'est-à-dire n'ayant pas travaillé du tout), avec 5% de chômeurs en moins par rapport au mois de mai. Une baisse similaire à celle enregistrée au niveau national (- 4,9%). 

Le nombre de chômeurs toutes catégories augmente légèrement cependant (+ 0,3%) sur le dernier mois. De juin 2019 à juin 2020, ce nombre a aussi augmenté de 4,3%.

La plus forte baisse en Lozère

Dans le détail, c'est la Lozère qui a enregistré la plus forte baisse du nombre de chômeurs catégorie A en juin (- 8,8%), suivie par l'Hérault (- 6,1%) et les Pyrénées-Orientales (- 6%). A l'inverse, le chômage pour cette catégorie a moins baissé en Tarn-et-Garonne (- 2,7%) et encore moins dans le Gers (- 2,4).

Si l'on compare maintenant les chiffres entre juin 2019 et juin 2020, la plus forte augmentation du nombre de chômeurs sans aucune activité a été enregistrée dans les Hautes-Pyrénées : + 27% en un an. A l'opposé, c'est dans le Gard que la hausse est la plus faible (+ 9,6%) sur cette période.

Quant aux profils, c'est pour les hommes que pour le chômage de catégorie A a le plus baissé en juin en Occitanie (- 6%, contre - 3,8% pour les femmes), ainsi que pour les personnes ayant entre 25 et 49 ans.
 

L'impact du confinement se fait sentir sur le trimestre

Si ces chiffres du mois de juin, qui correspondent aux semaines suivant le déconfinement, sont plutôt bons, l'impact du confinement et des fortes hausses enregistrées à ce moment-là (21,7% de chômeurs catégorie A en plus en Occitanie de mars à avril) se fait sentir.
 
Sur l'ensemble du deuxième trimestre, la tendance reste à la hausse. En Occitanie le nombre de chômeurs de catégorie A a augmenté de 22,2% par rapport au premier trimestre (+ 78.070 personnes), et de 19,8% par rapport à la même période l'année dernière.
 
Toutes catégories confondues, la hausse est de 6,2% sur le trimestre (+ 35.350 personnes). Soit une hausse semblable à la moyenne nationale, puisqu'en France le nombre de chômeurs a augmenté de 6,7%. 

L'après coronavirus

Avant même la crise du coronavirus, le syndicat patronal, le MEDEF Occitanie avait lancé une action appelée "Modes d’Emplois", en partenariat avec la Région Occitanie et l'Etat. "Une action régionale destinée à toutes les entreprises" précise Sophie Garcia, la présidente.

Depuis la crise sanitaire, nous constatons des difficultés de sauvegarde de l’emploi alors qu’avant, nous faisions face à des problèmes de recrutements.

Tous les secteurs ne sont pas touchés de la même façon : "il y a des disparités très importantes" ajoute Sophie Garcia. "Certains secteurs sont sinistrés aujourd’hui tels que ceux de l’aéronautique, le tourisme ou encore l’automobile". Alors que d’autres secteurs tirent leur épingle du jeu : "la santé, de l’agroalimentaire ou encore du bâtiment et de l’immobilier."
 

Nous accompagnerons les entreprises en difficulté, à la rencontre d'acteurs locaux, telles que les missions locales, ou encore les dispositifs du Conseil Régional, voire même en créant des passerelles avec d'autres secteurs ou entreprises qui n'auraient pas forcément les mêmes besoins mais qui pourraient être complémentaires.


Les problématiques ne sont pas les mêmes selon le bassin d'emploi. "Il faut traiter ces secteurs point par point plutôt que d'essayer de faire entrer toutes les entreprises et salariés dans une même case, ça ne marchera pas" conclue Sophie Garcia, présidente du MEDEF Occitanie.

Le syndicat patronal accompagne gratuitement les TPE et PME de la région. Pour les contacter, vous pouvez vous rendre sur le site internet, par téléphone au 05 62 26 80 67 ou par message à l’adresse suivante : contact@modesdemplois.fr.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie déconfinement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter