Occitanie : objectif, 400 000 vaccinations par semaine "nous avons des stocks, il faut injecter plus de vaccins"

Les 180 centres de vaccination d'Occitanie, les vaccinodromes, les pharmacies et les médecins devront tourner à plein régime dans les 6 semaines à venir. C'est la demande de l'ARS. Il faut vacciner le plus possible, battre des records d'injections de doses, pour réussir le déconfinement.

illustration
illustration © maxppp Vincent MOUCHEL

Si l'épidémie de covid et la 3e vague semblent refluer depuis 2 semaines, il faut encore intensifier la vaccination.

Les indicateurs épidémiologiques confirment une orientation à la baisse. En 2 semaines, le taux de positivité en Occitanie a fortement diminué passant de 8,5% à 4%. Dans le même temps, les hospitalisations hebdomadaires pour covid qui étaient à plus de 850 sont tombées à 400.
Le nombre de nouveaux cas covid est à moins de 8.100 par semaine contre plus de 15.000 il y a un mois. Et plus aucun département d'Occitanie ne dépasse le seuil d'alerte des 200 cas pour 100.000 habitants. Le Gard (158) et la Lozère (186) restent, pour le sud de la France avec la Haute-Loire, le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône, les départements où le virus circule le plus.

La décrue se confirme mais la vigilance doit être extrême pour le déconfinement progressif. Et il faut vacciner plus.

Pierre Ricordeau, directeur général de l’Agence Régionale de Santé Occitanie

En revanche, 3 départements affichent des taux d'incidence inférieurs à 100 cas pour 100.000 habitants, le Gers (71), le Lot (82) et les Hautes-Pyrénées (88).

La semaine dernière, 175.000 tests de dépistage ont été réalisés, 136.000 tests PCR et 39.000 antigéniques.

Intensifier la campagne de vaccination

En Occitanie, plus de 2,5 millions de doses de vaccins ont été administrées depuis janvier. Principalement du vaccin Pfizer (1,9 million) contre 376.000 AstraZeneca, 175.000 Moderna et 10.500 Janssen dernier sérum homologué en France. 1,7 million de personnes ont déjà reçu une première injection.
C’est plus de 37% des plus de 18 ans, et 78% des plus de 65 ans, qui ont été prioritaires. Près de 748.000 personnes ont déjà reçu les 2 doses.

© ARS Occitanie

Chaque semaine, la progression de la vaccination est importante, +16,5% entre le 26 avril et le 3 mai. Passant ainsi de 263.000 doses hebdomadaires à plus de 306.000. Mais l'ARS Occitanie veut encore amplifier le mouvement et table désormais sur 400.000 injections par semaine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société covid-19 déconfinement