Olivier Lapierre exclu de l'UMP pour avoir souhaité une candidature Collard à Saint-Gilles

Le bureau politique de l'UMP a annoncé mercredi l'exclusion du conseiller général Olivier Lapierre, ancien maire de Saint-Gilles dans le Gard. Il avait publiquement souhaité la candidature du député FN, Gilbert Collard, dans cette ville, lors des prochaines élections municipales de 2014.

Olivier Lapierre - conseiller général UMP du Gard - archives
Olivier Lapierre - conseiller général UMP du Gard - archives © F3 LR

Jean-François Copé, président de l'UMP, affirme, dans un communiqué, "qu'aucun accord d'aucune sorte ne sera accepté avec le Front national" pour les prochaines municipales et que "tout membre UMP qui viendrait à passer un accord avec le FN ou qui soutiendrait une candidature se placerait immédiatement en situation d'être exclu".

Olivier Lapierre avait souhaité la candidature à Saint-Gilles de l'avocat Gilbert Collard, député FN de la circonscription, sur les ondes de France Bleu Lozère, en se disant prêt à le soutenir au cas où il serait candidat.

Olivier Lapierre a décidé de soutenir la candidature de M. Collard après l'investiture par l'UMP du Gard, d'Eddy Valadier comme tête de liste aux municipales à Saint-Gilles.
M. Valadier, ancien adjoint de M. Lapierre, s'était présenté contre lui aux dernières municipales de 2010, lui faisant perdre la mairie au profit du candidat socialiste.
M. Lapierre avait ensuite annoncé son départ de l'UMP mais il a repris sa carte en 2012. D'où la demande de Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes et secrétaire départemental UMP du Gard, auprès du BP de son parti, pour qu'il en soit exclu.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives élections municipales 2020 les républicains politique rassemblement national
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter