Cet article date de plus de 4 ans

Palavas-les-Flots : les parkings sont devenus payants pour l'été

C'était l'une des dernières stations balnéaires héraultaises à proposer un stationnement gratuit, mais c'est fini : depuis le 1er juillet, il faut payer pour garer sa voiture aux abords de la plage de Palavas-les-Flots. Le maire se justifie en invoquant le coût grandissant de l'entretien des plages.
Les parkings du Grau du Prévost, aux abords de la plage de Palavas, sont payants depuis le 1er juillet. Il faudra donc payer pour se garer sur l'une de ces 400 places, sous peine d'une amende de 17 euros, jusqu'au 4 septembre.
Les parkings du Grau du Prévost, aux abords de la plage de Palavas, sont payants depuis le 1er juillet. Il faudra donc payer pour se garer sur l'une de ces 400 places, sous peine d'une amende de 17 euros, jusqu'au 4 septembre. © F3LR
Depuis quelques jours, des guérites ont surgi à l'entrée des deux aires de stationnement des parkings du Grau du Prévost, près de la plage de Palavas.

Jusqu'au 4 septembre, il faudra désormais sortir le porte-monnaie pour se garer sur l'une des 400 places, sous peine d'une amende de 17 euros.

► Un reportage de COHEN-LUXEY Valérie. 
durée de la vidéo: 02 min 25
Palavas-les-Flots : les parkings sont devenus payants pour l'été


Pas d'abonnement pour les résidents


Il n'existe pas de formule d'abonnement, ni de tarif préférentiel pour les résidents. De quoi faire râler les salariés qui travaillent dans les paillotes des alentours.


La mairie invoque les coûts d'entretiens de la plage


La plage, cela coûte de plus en plus cher selon la mairie de Palavas : il faut l'entretenir et la sécuriser. Et les frais enflent d'année en année, alors que les dotations de l'Etat fondent.

C'est ainsi que le maire justifie la fin de la gratuité du stationnement. Il compte sur une recette de 500 000 euros.
Le parking du Petit Travers augmente aussi
A Mauguio, le Petit Travers, lui double ses tarifs : désormais il vous en côutera 0.25 centimes d'euros le quart d'heure et, cette année, toute sortie sera définitive.

L'été dernier, pour accéder à l'une des 517 places, les automobilistes devaient débourser 3 euros, de début juillet des vacances et jusqu'au 1er septembre.

Pour trouver des places gratuites, il reste encore sur le parking qui longe le littoral, en bordure de la 4 voies.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie littoral aménagement du territoire environnement société impôts tourisme politique