• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Palavas et Pignan : il faudra revoter

Une carte d'électeur pour les scrutins des municipales des 23 et 30 mars 2014. / © F3 LR F.Dubault
Une carte d'électeur pour les scrutins des municipales des 23 et 30 mars 2014. / © F3 LR F.Dubault

Le tribunal administratif a prononcé ce matin l'annulation des élections municipales à Palavas-les-Flots et Pignan suite aux recours déposés juste après le scrutin du 30 mars. Christian Jeanjean UMP et Michèle Cassar devront remettre en jeu leur mandat. A priori.

Par Laurence Creusot

De nouvelles élections municipales en perspective à Palavas et Pignan ?
Le tribunal administratif a rendu sa décision ce matin à propos des 33 recours déposés lors des dernières  élections municipales dans l'Hérault.
Deux élections sont annulées. Celles de Palavas et Pignan. Dans les deux cas les élus feront appel devant le conseil d'Etat.
Les autres recours ont été rejetés.

Palavas pour six voix d'écart
Mathieu Solivarés jeune candidat de 26 ans, ancien UMP avait créé la surprise le soir du 30 mars en talonnant le sortant Christian Jeanjean.
Six voix séparaient les deux candidats au second tour des élections municipales.
Et un recours avait été déposé par Mathieu Solivarés début avril.
Le 3 juin le rapporteur public avait demandé l'annulation de l'élection et le tribunal s'est prononcé ce 17 juin.
Et les Palavasiens retourneront aux urnes si la procédure d'appel devant le Conseil d'Etat engagée par Christian Jeanjean échoue.
On revotera à Palavas les flots
Reportage de Sandrine Navas et Enrique Garibaldi



Pignan pour l'annulation prématurée de candidats
En mars dernier, la maire sortante Michèle Cassar avait décompté de sa propre initiative les bulletins de la liste de Marc Gervais parce que la liste contenait des noms de candidats anglais et belges. Selon madame le maire, ces nationalités n'étaient pas mentionnées.
Pour le tribunal aucun texte ne permet l'intervention du maire pendant le scrutin.
Marc Gervais avait remporté 1 400 voix.
De nouvelles élections seront organisées. Mais là aussi la maire Michèle Cassar a décidé de faire appel de la décision du tribunal administratif.
Annulation élections municipales Pignan
La maire fait appel interview de Me Jérôme jeanjean

Autres changements annoncés : à Trèbes et Mons-la -Trivalle : l'élection des têtes de liste est remise en question sans qu'on organise pour autant un nouveau scrutin.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus