Pass sanitaire désactivé : qui est concerné, peut-on l'éviter et comment le réactiver ?

Publié le
Écrit par Stéphanie Bousquet
Une dose de vaccin contre le Covid-19. Image d'illustration.
Une dose de vaccin contre le Covid-19. Image d'illustration. © ALEANDRO BIAGIANTI / AVALON / MAXPPP

Dès demain samedi 15 janvier entre 500 000 et 800 000 pass sanitaires pourraient être désactivés faute d'une dose de rappel, selon le ministre de la santé Olivier Veran. Pourquoi ? Quelles sont les nouvelles règles ? Comment éviter de perdre son pass sanitaire ?#OnVousRépond.

Entre 500 000 et 700 000 pass sanitaires pourraient être désactivés dès demain, samedi 15 janvier, faute d'une dose de rappel. On répond à vos questions.

Pourquoi autant de pass sanitaire risquent d'être désactivés dès samedi ?

A partir du 15 janvier, les nouvelles règles du pass sanitaire et la modification des délais de la dose de rappel entrent en vigueur. Beaucoup de pass ne seront plus valides et seront désactivés automatiquement. 

Qui est concerné ?

Tous les adultes de plus de 18 ans dont leur deuxième dose remonte à plus de 7 mois devront justifier d'une troisième injection de vaccin pour conserver leur pass sanitaire acquis plus tôt dès demain. 

Pour être précis, si vous avez reçu votre seconde dose de sérum avant le 15 juin 2021 et que vous n'avez toujours pas eu votre rappel vaccinal, vous allez voir votre pass désactivé ce samedi.

Si vous avez été complètement vacciné entre le 15 juin et le 15 juillet 2021, il faut ajouter 7 mois à la date de votre seconde injection pour connaître la fin de validité de votre pass. 

Et attention ce délai de 7 mois va changer au 15 février et sera désormais de 4 mois. Ainsi, toutes les personnes qui ont reçu leur deuxième avant le 15 octobre devront avoir eu leur troisième dose sinon leur pass sera désactivé. 

Pour trouver la date de votre dernière injection, il suffit de vous rendre sur l'appli TousAntiCovid. Sous le QR code de votre pass sanitaire, la date de la piqûre est indiquée.

Pour vous aider à y voir plus clair, le ministère des Solidarités et de la Santé a mis en place un simulateur sur son site internet. Il suffit d'y entrer votre âge, le nom de votre vaccin et la date de votre dernière injection. La plateforme vous donnera alors la date d’expiration de votre précieux sésame.

Peut-on échapper à cette désactivation ? 

Si vous n'avez pas reçu votre troisième dose dans le délai imparti, il existe une seule exception qui peut vous permettre de conserver votre pass sanitaire.

En effet, si vous avez été contaminé par le Covid-19 avant de faire votre troisième dose, vous devrez attendre au moins trois mois après le début de l'infection avant de faire votre troisième dose.

En revanche, il vous faut absolument entrer le certificat prouvant votre infection dans l'application TousAntiCovid.

"Beaucoup n'ont pas mis la preuve de leur infection dans TousAntiCovid", a rappelé Olivier Véran ce mercredi 12 janvier. Et sans cette preuve, le pass sera aussi suspendu. 

En revanche, vous êtes tenu de vous faire piquer dans les 6 mois qui suivent l'infection, sous peine de perdre votre pass sanitaire également. 

Pour toutes les autres personnes qui ne font pas la piqûre de rappel dans les délais indiqués ci-dessus, votre pass sera automatiquement désactivé dès que ce délai sera dépassé. 

Une fois votre pass désactivé, comment le récupérer ?

Vous n'avez pas fait votre troisième injection dans les temps mais souhaitez récupérez votre pass, il faudra soit présenter un justificatif d'infection, soit vous faire vacciner avec la dose de rappel. 

Une fois que vous serez à jour dans votre schéma de vaccination, vous aurez un certificat avec un nouveau QR code à entrer dans l'appli TousAntiCovid.

Il faudra ensuite attendre 7 jours pour que votre pass soit de nouveau valide. 

N'hésitez pas à posez vos questions via le formulaire ci-dessous :

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.