Cet article date de plus de 4 ans

De plus en plus de touristes partent en vacances à côté de chez eux, comme à Palavas

Partir sans partir... très loin. C'est aussi du repos. Prendre des vacances à côte de sa maison sans redouter les bouchons semble tendance. Ils sont quelques uns à changer d'air, tout en faisant du tourisme local. Habitude, petit budget, amour de la région, le dépaysement est là tout de même.
Palavas (Hérault) - le camping des Roquilles - 2016.
Palavas (Hérault) - le camping des Roquilles - 2016. © F3 LR

Ils ont choisi de passer les vacances au pays... A Palavas !
Exemple avec ces 2 familles originaires d'Alès dans le Gard et de Vendargues, près de Montpellier. Elles se sont rencontrées là, il y a 22 ans, à l'ombre de ces peupliers. Depuis, les Brante et les Vidal, font souvent table commune.

L'emplacement au camping des Roquilles à Palavas est réservé à l'année. Les caravanes, elles, n'ont plus bougé depuis 20 ans.
La vie au grand air, en bord de mer et à deux pas de la maison, ça vous change la vie... tout de même !

Mais si les Brante et les Vidal détiennent la palme de la proximité, ils ne sont pas les plus anciens. Certains campeurs viennent ici depuis l'ouverture du camping, il y a plus de 40 ans... Ce n'est plus du tourisme mais une visite à la famille.

durée de la vidéo: 02 min 06
Palavas (34) : certains campeurs partent en vacances à côté de chez eux ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie vacances loisirs mer littoral société