Polémique autour d'un projet de village sportif dans l'Hérault

A saint-Clément-de-Rivière, au nord de Montpellier, un projet colossal de village sportif, combinant loisirs et commerces, fait polémique. Porté par un grand groupe et soutenu par les élus locaux, il est décrié par les défenseurs de l'environnement, car il est situé sur des terres agricoles.

Le projet a reçu l'avis favorable du commissaire enquêteur
Le projet a reçu l'avis favorable du commissaire enquêteur © F3 LR
Avec son projet de village sportif, la communauté d'agglomération du Grand Pic saint-Loup comptait rééquilibrer l'offre commerciale avec le sud de Montpellier. C'était sans compter sur l'opposition des défenseurs de l'environnement. Au Nord de la capitale régionale, à Saint-Clément-de-Rivière, un complexe combinant équipements commerciaux et de loisirs doit voir le jour, porté par une grande enseigne de matériel sportif. Il en existe déjà 10 en France.

Terrain agricole

Mais le projet est situé sur 24 hectares de terres agricoles. Les écologistes regrettent le changement de vocation de ce terrain privé, cultivable mais constructible. Malgré les avis positifs du commissaire enquêteur et de la commission départementale d'équipement commercial, ils n'entendent pas désarmer.
Nos journalistes Sandrine Navas et Juliette Mörch nous présentent les enjeux de ce dossier.
durée de la vidéo: 01 min 46
Polémique autour d'un projet de village sportif au nord de Montpellier

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire consommation sport environnement polémique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter