Polémique à Beaucaire : les subventions du club de football diminuées de moitié

Les dirigeants du Stade Beaucairois dénoncent la décision du nouveau maire (FN) de Beaucaire de diminuer de moitié la subvention allouée au club de football. Et cherchent des solutions pour continuer à fonctionner. Le nombre d'équipes devrait être divisé par 2 et les ambitions revues à la baisse.

La décision est tombée comme un couperet, et sans prévenir. Le Stade Beaucairois, club centenaire fort de 400 licenciés, va devoir se passer de la moitié de sa subvention habituelle. Soit 40 000 €, un tiers de son budget annuel.
Le président du club de football de Division d'Honneur Régionale, Georges Cornillon, avance une explication : "on est peut-être trop cosmopolite, on a peut-être un peu trop de maghrébins. Mais ce sont des joueurs comme les autres".

Le maire se défend

Visé, le nouveau maire Front National de Beaucaire, Julien Sanchez, que Georges Cornillon soupçonne de régler ses comptes politiques. En 11 ans d'opposition municipale, le président du Stade Beaucairois, estampillé à gauche, n'avait jamais vu ça. Pourtant, son mandat de conseiller municipal a pris fin l'an dernier.
Et Julien Sanchez de se défendre de tout esprit partisan ou discriminant. Le maire évoque une mise à niveau avec les moyens alloués aux autres sports de la commune, rugby ou aviron.

Des choix cornéliens à faire

En attendant, le Stade Beaucairois va devoir se serrer la ceinture. Les éducateurs sportifs, au premier rang desquels l'ancien joueur de l'OM Johnny Ecker, formé à Beaucaire, évoquent la diminution du nombre d'équipes. Elles passeraient de 24 actuellement à 12 ou 14 l'an prochain.
Les futurs licenciés feront aussi l'objet d'une détection/sélection. Au risque d'écarter ceux qui n'auront jamais touché un ballon mais qui auraient pu révéler leurs talents. Enfin, l'ouverture de la section féminine est remise en cause.

Beaucaire privée d'Euro ?

Cette année, 4 jeunes du club ont été recrutés par le Montpellier Hérault. Et l'équipe première s'est qualifiée pour la finale de la coupe régionale.
Selon nos confrères du Monde, la ville, qui s'est portée candidate à l'accueil d'une sélection pour l'Euro 2016, pourrait pâtir de cet arbitrage financier défavorable au Stade Beaucairois. Le club envisagerait de demander à la Fédération Française de Football de ne pas retenir la commune.
Sur la polémique autour de cette baisse de subvention, voici le reportage à Beaucaire de Sandrine Navas et Franck Detranchant.

Le nouveau maire FN de Beaucaire, Julien sanchez, a choisi de diminuer de moitié la subvention allouée au club de football de la ville. Ses dirigeants crient au scandale.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité