Cet article date de plus de 5 ans

Policiers tués à Magnanville : l'hommage de la Nation au couple de victimes

François Hollande a présidé, ce vendredi, une cérémonie officielle d'hommage au couple de policiers tués dans les Yvelines. Le chef de l'Etat s'est recueilli à la préfecture de Versailles, en présence de leurs familles, dont celle de Jean-Baptiste Salvaing, comme lui, originaire de Pézenas.

Le président François Hollande a pris la parole à la préfecture de Versailles où s'est tenu l'hommage aux deux policiers tués par un jihadiste. Jean-Baptiste Salvaing a été assassiné, lundi soir, à Magnanville, avec sa femme, il était natif de Pézenas dans l'Hérault, où vit toujours une grande partie de sa famille. Le président a salué la mémoire de "deux héros du quotidien".

video hollande hommage policier pezenas

Ils ont succombé parce qu'ils avaient fait le choix périlleux de nous défendre et de servir la loi" a dit le chef de l'Etat.

François Hollande exprime son "soutien", sa "confiance" et sa "reconnaissance" aux policiers.

Un peu plus tôt, François Hollande a décoré les deux policiers de la Légion d'honneur, à titre posthume.

video hollande soutien policiers


Les obsèques de Jean-Baptiste Salvaing et de Jessica Schneider auront lieu à Pézenas, lundi, à 10h

e policier et sa compagne assassinés par un jihadiste seront inhumés dans l'Hérault, d'où était originaire Jean-Baptiste Salvaing, selon l'avis de décès publié par la famille. Les obsèques du commandant de police, né à Pézenas et de sa compagne auront lieu lundi, à Pézenas, puis le couple sera inhumé à Montagnac, au nord de Sète.

"Un hommage leur sera rendu le lundi 20 juin à 10h, sur la place de la mairie de Pézenas, suivi de l'inhumation au cimetière de Montagnac".

Trois proches du tueur en garde à vue

Trois hommes, interpellés mardi pour leurs liens avec Larossi Abballa, ont vu leur garde à vue prolongée de 48 heures. Les enquêteurs essaient de déterminer si le terroriste a agi seul ou s'il a bénéficié de complicités dans la préparation ou l'exécution de l'attaque. Parmi eux, il pourrait y avoir un homme arrêté à Ganges, dans l'Hérault.

L'hommage des policiers, des élus et des amis

Une minute de silence a été observée mercredi midi, dans tous les services du ministère de l'Intérieur, ainsi que dans tous les commissariats du pays et à Magnanville. Les drapeaux du ministère ont été mis en berne pour trois jours, mardi, afin de "marquer la profonde émotion de l'ensemble des personnels" après cet "abject assassinat".

Une marche blanche a rassemblé 2 500 personnes à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, jeudi, en mémoire de Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider. Policiers, gendarmes, pompiers et une foule d'anonymes ont défilé, en silence et en civil, depuis les abords de l'hôtel de police jusqu'au domicile du couple à Magnanville.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société faits divers police sécurité violence criminalité terrorisme djihad