Cet article date de plus de 5 ans

Présidence des Républicains dans l'Hérault : Rossignol out, Aboud seul en lice

Stéphan Rossignol, maire LR de La Grande-Motte et candidat à la présidence des Républicains dans l'Hérault, a été disqualifié par les instances du parti car il n'aurait pas payé l'intégralité de ses cotisations en 2015. Elie Aboud, député de l'Hérault, est désormais le seul candidat.

Il y avait deux candidats à la présidence du parti Les Républicains dans l'Hérault. Elie Aboud, député de l'Hérault, est désormais seul en lice après la disqualification de Stéphan Rossignol, maire LR de la Grande-Motte.

Stephan Rossignol pas à jour de ses cotisations


Les instances des Républicains ont indiqué à Stéphan Rossignol qu'il ne peut plus être candidat à la présidence du parti dans l'Hérault parce qu'il n'a pas payé l'intégralité de ses cotisations pour l'année 2015. Les nouveaux statuts des Républicains sont pourtant clairs: les élus doivent verser au parti 5% des indemnités qu'ils ont perçues pour leurs mandats.

Gilles D'Ettore lui aussi disqualifié


Le maire Les Républicains d'Agde Gilles D'Ettore a reçu la même sanction que Stéphan Rossignol. Le maire d'Agde postulait, lui, au poste de secrétaire des Républicains dans la 7ème circonscription de l'Hérault.

Cette nouvelle polémique tombe mal pour le parti Les Républicains après la claque reçue lors des dernières élections régionales.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique les républicains élections polémique société