Régionales 2015 : Les Républicains battus à domicile par le FN à La Grande-Motte

Panneau électoral du second tour des élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées - 13 décembre 2015 / © France 3 LR
Panneau électoral du second tour des élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées - 13 décembre 2015 / © France 3 LR

Quelle meilleure illustration de la débâcle du parti Les Républicains lors de ces élections régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées ? À La Grande-Motte, comme dans d'autres bastions de la droite, Les Républicains ont été battus par le Front national.

Par Zakaria Soullami


Le Front National arrive en tête à La Grande-Motte et devance le camp du maire Stephan Rossignol, tête de liste de la droite dans l'Hérault. Le maire Les Républicains a d'ailleurs passé la soirée à l'écart, constatant bureau par bureau l'étendue de la défaite.

Les Républicains battus à domicile


La liste emmenée par Dominique Reynié s'incline finalement de peu : elle arrive en 2e position avec 37,5% des voix, dépassée de 4 points par la liste FN de Louis Aliot (41,8%). Carole Delga est loin derrière avec à peine plus de 20% des suffrages.

Résultats au second tour des élections régionales 2015 à La Grande-Motte dans l'Hérault
Résultats au second tour des élections régionales 2015 à La Grande-Motte dans l'Hérault

Le Front national plutôt que la droite


Au 2nd tour, de nombreux électeurs de droite n'ont pas hésité à voter FN plutôt que Les Républicains. Dominique Reynié n'a pas bénéficié de la forte mobilisation (63,33%) et rétrograde même à la 3ème place dans d'autres bastions de la droite comme Sète ou Agde.

Résultats du second tour des élections régionales à Sète dans l'Hérault
Résultats du second tour des élections régionales à Sète dans l'Hérault

À Valras-Plage, Louis Aliot recueille même plus de 57% des suffrages. Le parti frontiste apparaît comme la seule force d'opposition à la gauche sur le littoral héraultais.

Reportage à La Grande-Motte, dans l'Hérault.

La Grande-Motte (34) : Les Républicains battus par le FN lors du 2nd tour des régionales
C. Alazet et S. Bonnet


Reconquérir l'électorat de droite


Les Républicains n'ont que quelques mois pour se mettre en ordre de bataille. Dans le Languedoc-Roussillon, cela veut dire aller au-delà d'années de guérillas locales pour espérer reconquérir l'électorat de droite.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus