• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Propos antisémites sur twitter d'un élu FN : le maire de Montpellier saisit le procureur de la République

Montpellier - le drapeau arc-en-ciel au fronton de la mairie pour la journée internationale contre l'homophobie - 17 mai 2016. / © mairie de Montpellier
Montpellier - le drapeau arc-en-ciel au fronton de la mairie pour la journée internationale contre l'homophobie - 17 mai 2016. / © mairie de Montpellier

Philippe Saurel le maire de Montpellier dénonce les propos antisémites de Djamel Boumaaz sur son compte twitter, il saisit le Procureur de la République.  Cet élu municipal ex-FN avait par ailleurs démâter le drapeau arc-en-ciel  de la communauté gay hissé sur la mairie.

Par Laurence Creusot

Philippe Saurel, le maire de Montpellier a saisi, ce lundi 23 mai, le Procureur  de la République sur le fondement de l'article 40 du code de procédure pénale, concernant les propos à caractères antisémites de Djamel BOUMAAZ, propos publiés sur son compte twitter. Membre de l'opposition municipale Djamel Boumaaz a été élu sur la liste Front national.

Dans un communiqué, Philippe Saurel souligne:

" M. Djamel Boumaaz a franchi la ligne rouge de l'inacceptable. J'en saisis aujourd'hui le Procureur de la République au nom des droits qui me sont conférés en ma qualité de premier magistrat de la ville de Montpellier via l'article 40 du Code Pénal."


Toujours selon la mairie :"Ces faits font suite à une opération de communication homophobe de ce dernier visant à demâter et enterrer le drapeau de la communauté gay hissé sur l'Hôtel de Ville le 17 mai dernier à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie"

SOS racisme avait signalé à Twitter les propos à connotations antisémites de l'élu de Montpellier


On pouvait lire sur ce compte @DjamelBoumaaz : "interdit aux chiens et aux juifs".
Aperçu du compte twitter @DjamelBoumaaz / © Capture twitter
Aperçu du compte twitter @DjamelBoumaaz / © Capture twitter
Depuis ce matin le compte twitter de Djamel Boumaaz a été éffacé et ce dernier nie en être l'auteur.
En revanche Djamel Boumaaz possède un compte facebook.

A lire aussi

Sur le même sujet

"Si une cathédrale brûle, elle est appelée à être rebâtie"

Les + Lus